Bourdon oreille cassĂ©e – Marcel et son Orchestre

Bourdon dans l’oreille cassĂ©ebourdon oreille cassĂ©e

J’ai un copain, il a comme un gros bourdon en permanence dans les cages Ă  miel. Il a les portugaises irradiĂ©es. On appelle ça des acouphĂšnes, et y’a pas d’insecticide pour ça. Du coup mĂȘme au calme, lorsqu’il ferme les Ă©coutilles, il a les feuilles de choux qui sifflent. Il l’a pas vu venir, c’est venu sournoisement, mais Ă  force de se mettre des tempĂȘtes sonores dans ses pavillons, ses cils, c’est comme les arbres y’en a plus un debout pour le protĂ©ger des intempĂ©ries, c’est l’agression non stop. Moi, j’ai mis du temps Ă  accepter le silence, Ă  savoir me mettre au vert. J’aime quand ça bouge, quand ça remue genre tout Ă  fond. Pour mon pote “What a wonderful world” d’Armstrong, les Clash, Aretha, Janis Joplin ou encore tout plein d’autres merveilles, c’est Tintin pour cause d’oreille cassĂ©e. Quand je pense qu’avant on passait des nuits Ă  Ă©couter ça ensemble, j’ai bien les boules. Alors aujourd’hui je prĂ©fĂšre prĂ©venir que souffrir.

Franck Vandecasteele, chanteur et auteur du groupe “Marcel et son Orchestre”

Lu sur le site d’AGI-SON (bourdon oreille cassĂ©e)

Ça file un peu le bourdon de lire ça , mĂȘme si mon oreille cassĂ©e bourdonnait dĂ©jĂ  avant ça.

A lire aussi :  Justice : le Stress des internautes

Articles liés

RĂ©ponses

  1. Moi ça me dĂ©glingue complĂštement de devoir renoncer Ă  la musique. J’ai essayĂ©, mais Ă  chaque fois c’est la cata… il faut que je me rende Ă  l’Ă©vidence. Mais ça ne je ne peux pas l’accepter… et comme je “n’ai plus le droit” d’Ă©couter de la musique… j’ai envie de dĂ©foncer la figure Ă  mes voisins avec leurs tondeuses et tronçonnneuses qu’il faut bien supporter par obligation !!! Il faut toujours mettre les bouchons, j’en ai marre !!! Gros coup de blues aujourd’hui…

  2. Non, ne renonce pas Ă  la musique… Si c’est vraiment important pour toi, surtout, ne renonce pas.

    Mon traumatisme auditif remonte Ă  dĂ©but 2003, et cela fait seulement quelques mois que j’ai rĂ©ellement repris du plaisir Ă  Ă©couter de la musique. Pourtant j’en ai Ă©coutĂ© tous les jours depuis mon traumatisme… Ă  en hurler de douleur au dĂ©but, mĂȘme Ă  trĂšs faible volume.

    L’hyperacousie n’est pas irrĂ©versible, j’en Ă©tais convaincu et j’ai eu raison d’y croire. Tout n’est pas rĂ©solu, mais vraiment ça n’a plus rien Ă  voir avec ce que j’ai connu au dĂ©but !

    Comme je te l’ai conseillĂ©, va plutĂŽt voir, dans la mesure du possible, du cĂŽtĂ© de l’analogique (vinyls, cassettes, …). Regarde aussi du cĂŽtĂ© des Ă©quipements hi-fi “Ă  tubes”, qui ont gĂ©nĂ©ralement un son plus chaud, moins agressif. Evite les mp3, tout ce qui est trop compressĂ©. N’hĂ©site pas Ă  me demander plus de dĂ©tails si besoin !

    Ca prendra le temps qu’il faudra, mais tu n’es pas perdue pour la musique et elle n’est pas perdue pour toi 😉

  3. Oui Randy, moi qui suis guitariste de blues electrique je n’arrive pas non plus Ă  m’arrĂȘter de jouer. Je ne les entends pas quand je joue, j’ai du plaisir et le plaisir c’est comme la joie, une bonne Ă©motion.

    Bisous Chonchon