Hypersensibilité auditive (hyperacousie)

Bruit intolérable ou hypersensibilité auditive ?

Voici un extrait du livre Un cas de conscience de James Blish, qui parle admirablement d’hypersensibilité auditive :

hypersensibilité auditive
Hypersensibilité auditive ?

Ce mot résonna faiblement aux oreilles de Ruiz-Sanchez. Le roulement sourd provenant de la ville souterraine ébranlait la vitre en face de lui ; mêlé à ce bruit, il entendait le grincement menaçant, plus marqué que jamais, de la vie enterrée, trépidante – comme le bruit d’un boulet de canon roulent furieusement sur des pavés de vieux bois disjoints…
« Epouvantable, n’est-ce pas ? » demanda Michelis qui se trouvait derrière Ruiz-Sanchez. Le jésuite lança un regard surpris au grand chimiste, non pas parce qu’il ne l’avait pas entendu entrer, mais parce que Michelis lui parlait à nouveau.
« Oui, dit-il. Je suis heureux que vous l’ayez remarqué vous aussi. J’avais peur que cela ne fût de ma part qu’hypersensibilité, le fruit d’une si longue absence.
– Cela pourrait fort bien être le cas, acquiesça gravement Michelis. J’ai été longtemps absent, moi aussi.
Ruiz-Sanchez secoua la tête.
« Tout cela est bien réel, dit-il. Il est intolérable de demander aux gens de vivre dans de telles conditions. »

James Blish, Un cas de conscience

James Blish nous parle si bien d’hypersensibilité auditive…

… qu’on se demande s’il n’a pas souffert lui-même d’hyperacousie ou, du moins, d”hypersensibilité auditive !

Aucune raison de penser en revanche qu’il souffrait d’acouphène. En tout cas, rien ne le laisse supposer.

Pour plus d’info sur l’hyperacousie, vous êtes sur le bon site internet 😉 : par exemple hypersensibilité auditive sur le forum, ou hypersensibilité auditive sur le wiki.

A lire aussi :  Toute la neuro-rumeur du monde

Articles liés

Appareil auditif : nouveauté

Aide auditive innovante. Voici le dernier né d’ORAVOX, un appareil hybride entre bonnes idées et… il faut bien le dire, bricolage. L’inventeur de cette aide auditive hors norme nous présente, via son site internet, un appareil au courbes novatrices. Lu sur le blog audioprothésiste.

Les antidouleurs peuvent entrainer la déficience auditive

Attention aux médicaments ototoxiques !

Les antidouleurs tels que les aspirines ou autres paracétamols peuvent entraîner la déficience auditive s’ils sont utilisés de manière fréquente. Ce sont spécialement les jeunes qui sont à risque. …

L’étude suspecte qu’en prenant des antidouleurs au moins deux fois par semaines, le risque de déficience auditive moyenne à sévère pourrait être doublé d’ici à l’âge de 50 ans.

Réponses