Le gay savoir moins de bruit faire

Sous le titre “La techno parade baisse le son” – c’est-à-dire exactement le même que l’année dernière -, Direct Matin Plus nous indique que le niveau sonore des chars de la Techno parade, la fête annuelle des musiques électroniques qui se déroule samedi à Paris, ne dépassera pas les 105 décibels. Dans le cadre de la prévention des risques auditifs, la préfecture de Police et Bruitparif (l’observatoire du bruit francilien) mèneront une opération de sensibilisation en contrôlant le volume des sonos sur le parcours.

L’évolution par rapport à 2007 ? Dans ce billet il est enfin question, explicitement, de prévention des risques auditifs… ENFIN ! On progresse, on progresse…

En revanche, pas de telle mention dans Direct Soir, ni même dans Métro, qui se contente d’un petit encadré rose indiquant que la police – les vilains méchants qui ont plombé le récent concert de My Bloody Valentine au Zénitha limité le volume des chars à 105 décibels, soit le volume d’une sirène d’ambulance.

Bref, c’est pas encore la course du lièvre mais on n’a plus assez d’essence pour faire la route dans l’autre sens.

(oups… Je m’aperçois qu’une fois de plus j’ai confondu Gay Pride et Techno Parade… My mistake)


Related Articles

Responses

  1. Rien ne me fait plus gerber que ces manifestations débiles : Techno Parade ou Gay Pride, je ne fais pas non plus la différence… Les types qui se trémoussent des heures durant près des amplis se mangent fatalement un TS.
    Faut-il réellement les plaindre?
    Doit-on aider un DJ ou un hardeux dans la détresse si lui même continue de multiplier les Traumas comme des petits pains ?

    Pourquoi depuis Jacques Lang impose t’on ces musiques de dégénérés aux citadins qui subissent un stress supplémentaire et parfois même un risque auditif ?

    Comment Anthony Delon fait- il pour être à la fois aussi con et guérir de ses acs en 2 mois ?

    Pourquoi y’a t’il toujours un anonyme de merde qui vient me donner des leçons de bienséance ?

  2. arretez de taper sur les gays et les jeunes. La musique a évolué, faites de même ça vous fera pas de mal. Et pour Nono, tu te crois qui pour décrété ce ki es de la musique de dégénérés. je trouve se genre de propos révoltant, je trouve incroyable k’en 2008 on entende (ou plutot lise) encore des choses pareilles.

    Note: ce commentaire est à lire au second degré; il a pour simple but d’éviter aux trotksico-communisto-babacools de tout poil de venir pondre leur blabla moralisateur sur ce sujet. c’est déjà fait, l’Esprit du Slip pense à tout.

    L’Esprit du Slip

  3. Nono, figure-toi qu’on peut être comme moi à la fois acouphénique et gay, détester la techno et avoir eu des acouphènes suite à l’explosion d’un pétard (peut-être) et/ou d’un stress important (ça c’est certain !)… c’est mon cas… On ne peut interdire ni la Gay Pride ni la Techno Parade, ce qu’il faut c’est multiplier par cent mille les messages de prévention auditive sur les ondes hertziennes et sur Internet et tant pis pour ceux qui se font avoir si c’est en toute connaissance de cause… mais hélas il y a beaucoup d’inconscients en particulier chez les jeunes, gays ou non !

  4. Ai-je évoqué une seule fois l’homosexualité dans mon précédent message ? tes préférences sexuelles ne regardent que toi….
    “être Gay” ne constitue ni une identité ni une culture… En revanche c’est un lobby à l’américaine avec ses petits commerces et sa morale de curés bien-pensants. Pour être un grand admirateur de Pasolini, de Fassbinder ou de Genet, je trouve ça assez pathétique et grotesque….
    On en est arrivé au point où l’on voit de l’homophobie ou de l’antisémitisme partout. J’ai simplement parlé quant à moi de manifestations “festives” qui m’insupportaient (pour rester poli).

  5. Rassure-toi Nono,même si certaines de tes positions sont discutables, je ne t’accuse pas d’homophobie … mais il y a quand-même une différence entre Gay Pride et Techno Parade : à la première on ne vient pas que pour la “musique”…