Lettre aux députés européens

Lu sur Sos-Audition.org :

Jeannot Pesché, le président de l’EUROTINNITUS ASBL, se rendra au Parlement Européen le 7 décembre pour défendre la cause des acouphéniques.

Il est important de soutenir cette action en lui faisant parvenir par mail ([email protected]) une lettre en pièce jointe sous format word ou pdf dont voici un modèle (merci Martine) :

_____________________________________________________________________________________

Le:

Madame Monsieur ………. ( nom, adresse )
membre de l’association ………………..
ou de son forum ………………….

A Madame, Monsieur le député de la Commission Européenne

Objet : Musique amplifiée et Santé de l’audition

Madame, Monsieur le député de la Commission Européenne,

Vous n’ignorez pas que les troubles de l’audition sont en train de devenir un problème de santé publique majeur, en France comme dans tous les pays industrialisés.

Certaines pratiques de loisir sont extrêmement préjudiciables pour l’ouïe, entre autres : discothèques, concerts de musique amplifiée, mp3, raves parties. Les traumatismes acoustiques créent en effet des lésions cumulatives et irréversibles de l’oreille interne qui ont pour nécessaire conséquence une dégradation de l’acuité auditive. Cette dégradation peut être brutale (surdité brusque) mais elle intervient généralement de manière insidieuse et progressive.

Nous ne pouvons que souscrire au constat, fait il y a quelques années, du Dr Claude HURIET, ancien vice-président de la commission des affaires culturelles du sénat :

” Nous fabriquons une génération de sourds ! “

Mais la surdité n’est pas le seul risque auquel on s’expose en fréquentant régulièrement les concerts de musique amplifiée , les discothèques ou en utilisant les mp3 ou autres.

Les acouphènes (” Mes oreilles sifflent ! “) et l’hyperacousie (” Le bruit me fait mal !”) sont en effet deux affections qui surviennent fréquemment lors de ces pratiques de loisir et dont les conséquences psycho-sociales peuvent être redoutables.

A lire aussi :  Neramexane

Chaque année, on déplore 200.000 nouveaux cas d’acouphènes dans notre pays – dont 65%, soit 130.000 personnes, essentiellement des jeunes, à la suite d’un traumatisme acoustique.
C’est dire les ravages otologiques de notre “culture du bruit “.

Remarquons enfin que l’usage des stupéfiants est de nature à potentialiser les effets destructeurs du bruit sur la cochlée.

Les trop rares avancées que nous constatons (médiatisation de notre handicap ; apparition de l’acouphène dans les programmes officiels de médecine et d’audioprothèse ; implication grandissante de la Société Française d’ORL ; reconnaissance et indemnisation – encore très insuffisante – en droit civil projets de réseaux de soins ; projet de création d’un prix scientifique réservé aux recherches sur l’acouphène et l’hyperacousie), ne sont dues qu’à l’action opiniâtre d’ associations de patients,comme l’APTA, France-Acouphènes, ADSM, …. , qui se battent depuis de nombreuses années, sans aucune subvention, pour faire reconnaitre le ” handicap acouphénique et hyperacousique ” par les pouvoirs publics.

Il est également important qu’il y ait une reconnaissance du handicap créé par l’hyperacousie qui est souvent très invalidante. Les acouphènes et l’hyperacousie empêchent souvent toute vie sociale et entrainent ainsi une difficulté ou une impossibilité à travailler.

Il nous paraît indispensable que les pouvoirs publics prennent la mesure de l’urgence en terme de santé publique. Nous vous serions très obligés de bien vouloir, en tant qu’élu de la République, intervenir en faveur de la réalisation des objectifs suivants :

La réalisation d’une enquête parlementaire sur l’acouphène et l’hyperacousie, destinée à éclairer les pouvoirs publics sur l’urgence de la situation sanitaire,

A lire aussi :  Journées Nationales pour la Prévention du Suicide

La mise en place d’une réelle politique de prévention et de campagnes nationales de prévention (collèges, lycées, facultés, centres de formation) en direction des jeunes, devenus les premières victimes de l’acouphène et de l’hyperacousie (musique amplifiée + substances psychotropes = cocktail mortel pour l’audition !)

La Journée Nationale de l’Audition, qui se tient chaque année depuis maintenant huit ans, pourrait être l’occasion d’une véritable prise de conscience collective.

La création dans chaque région administrative de centres de prise en charge médicale et de traitement des traumatismes auditifs,

Un financement national et international de la recherche, enfin à la hauteur du défi de santé publique que représentent l’acouphène et l’hyperacousie, Une implication accrue des laboratoires publics de recherche fondamentale,

FAIRE RESPECTER et DURCIR la RÈGLEMENTATION Actuelle

– sur la sonorisation dans les salles de concert, discothèques et autres lieux publics (cinémas, grands magasins, galeries marchandes, etc.)

– sur les émissions sonores des appareils portatifs (mp3, téléphone etc… )

– La modification du seuil de décibels tolérés dans les lieux publics et au travail devrait être envisagée à court terme pour passer de 105 db à 85 db

Nous vous remercions par avance de l’intérêt que vous porterez à ce courrier.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le député, l’expression de notre profond respect.

Signature

Articles liés

Manifeste contre l’hyperacousie

Lettre ouverte aux élus de la République Française.
Santé de l’audition – l’hyperacousie.

Madame/Monsieur le député,
Vous n’ignorez pas que les troubles de l’audition sont en train de devenir un problème de
santé publique majeur, en France comme dans tous les pays industrialisés.
Actuellement, il n’existe qu’un seul handicap auditif reconnu en France : la surdité.

Manifeste contre les acouphènes

Lettre ouverte aux élus de la République Française. Santé de l’audition – les acouphènes. Madame/Monsieur le député, Vous n’ignorez pas que les troubles de l’audition sont en train de devenir un problème de santé publique majeur, en France comme dans tous les pays industrialisés. Actuellement, il n’existe qu’un seul handicap auditif reconnu en France : la surdité.

Réponses

  1. Merci d’avoir mis la lettre – il semblerait qu’on a été écoutés – Bravo à Jeannot Pesché.

    Je pense aller à Bruxelles pour participer si possible à cette première réunion de travail au mois d’avril au nom de l’APTA et d’sos-audition

    http://www.ehennicotschoepges.lu/index.php#actual193

    Erna HENNICOT-SCHOEPGES lance une initiative pour informer et sensibiliser sur les acouphènes* (tinnitus). Le coordinateur du groupe de travail environnement et santé publique du PPE-DE, John Bowis, a donné son accord pour traiter le sujet dans une prochaine réunion de la commission de ENVI du Parlement européen.

    En avril 2007, Mme Hennicot avait déjà interpellé le Commissaire Kyprianou, pour demander quelles actions la Commission prend pour découvrir l’origine, prévenir les dégâts et évaluer les traitements proposés. La réponse, intéressante mais pas suffisante, peut être lue sous la rubrique “Questions”.
    L’acouphène,selon les estimations, concerne 10-17% de la population et peut avoir un effet notable sur la qualité de vie. Le nombre de nouveaux cas étant en forte progression, il est grand temps de s’occuper de ce problème de santé publique.

    C’est avec les association Tinnitus/Acouphènes(asbl), Eurotinntus Associations (asbl), SOS audition, Belgique Acouphènes et France Acouphènes que Mme Hennicot organisera vers le mois d’avril 2008 une première réunion de travail en présence de représentants de la Commission européenne, des experts scientifiques et des députés européens.

    *Les acouphènes se manifestent par divers bruits dans les oreilles – des bourdonnements, des sifflements, des chuintements ou des tintements – qui peuvent être d’intensité, de durée et de modulation variables.

    Ces bruits internes peuvent parfois devenir intolérables: ils peuvent provoquer de l’insomnie, de l’irritabilité et des troubles de la concentration, les acouphènes conduisent parfois à la dépression et même au suicide. Chez les personnes souffrant de cette affection, on a observé une incidence particulièrement élevée de certaines maladies mentales. Des médicaments à visée psychiatrique ou une psychothérapie peuvent alors être appropriés.

    Selon leur cause, les acouphènes peuvent s’accompagner d’une perte d’audition, de nausées, de somnolence, de vertiges, de douleur ou de l’impression persistante d’avoir un bouchon dans les oreilles.

  2. APPEL A TOUS,

    Il existe encore dans notre pays un spectacle barbare et cruel, où des “hommes” torturent et mettent à mort un animal en toute impunité : LA CORRIDA. Ce spectacle date d’une autre époque et n’a pas plus lieu d’exister!
    Dans un premier temps, nous avions, nous “antis” demandé à Mr Sarkozy qu’il interdise l’entrée de ces spectacles sanguinaires aux enfants de moins de 15 ans; nous venons d’apprendre que notre demande a été rejetée, Mr Sarkozy (amateur de corridas) prétextant le côté “traditionnel” de la “chose” et peu importe si cela peut déstabiliser quelques enfants.
    De ce fait nous tenons à informer un maximum de personnes souvent très ignorants du contenu de ce spectacle et c’est pourquoi nous vous invitons à regarder ce qu’il s’y passe et ce à quoi sont exposés certains enfants :

    Recopier ce lien : http://www.liberaong.org/index.php?v=5 puis cliquer sur : Libéra

    Tout ça est insensé, d’un côté la télé refuse de diffuser les images du spot publicitaire démontrant l’horreur tauromachique ( très minimisée, à voir sur dailymotion “spot contre la corrida” ) car pouvant heurter les plus jeunes et de l’autre, on les autorise à assister à ce spectacle (bizarre tout de même).
    La corrida est une véritable tuerie organisée tuant à petit feu un animal à qui on impose un combat, c’est une tuerie esthétisée au maximum, ce qui dupe un maximum de gens (des touristes en l’occurence, souvent accompagnés de leurs enfants).
    C’est aussi une histoire de “gros sous”, peu importe si cela choque certains, peu importe si l’animal souffre…il faut se faire plaisir pour les aficionados(amateurs de cette pratique) et se remplir les poches pour le milieu taurin.
    Une vraie honte!
    Vous pouvez nous soutenir en allant sur les sites “anticorrida” il y des pétitions (toujours valables) à signer.
    Merci de votre compréhension et de votre coopération. Nous ne pouvons plus laisser ce spectacle sanguinaire perdurer…question d’hétique!

    Nat.