Les vasodilatateurs sont-ils efficaces?

J’ai des acouphènes depuis presque 2 mois. J’ai pris différents médicaments. Rien! Je ne prends rien depuis 3nuits 4 jours. Aujourd’hui je sens que tous ces médicaments ont perturbé mon organisme. Je  me réveille avec des maux de cœur, je fais des cauchemars. Mon ORL m’a prescrit un nouveau vasodilatateur. Vu le manque d’effet des dernières ordonnances, j’hésite à suivre tout traitement médicamenteux. Je ne sais plus quoi faire!


Meilleure réponse :

Bonsoir

Alors j’ai testé il y a longtemps le tanakan. .. puis ensuite le vastarel ( hélas j’ai appris qu’il n’était pas fameux ce produit j’en ai pris des boites et des boites ! ) .

Aucun effet .


Je suis Virginie. J’ai du me réinscrire sur le site à cause d’un bug de connexion. Pour répondre à ta question voilà:
Je suis toujours acouphénique. Je ne prends aucun vasodilatateur.
Quelque temps après mon traumatisme sonore, j’ai fait une double perforation tympanique (une à droite, l’autre à gauche). Un ORL m’a prescrit alors de nouveau un vasodilatateur (VASOBRAL). Deux jours plus tard, un acouphène du tonnerre s’est déclanché, une sorte de WOOOOONNNNNNN! très fort. Je ne peux pas le lier au médicament de manière sûre car j’ai aussitôt arrêté le traitement et cet acouphène à duré un mois.


acouphénique et malentendant depuis plus de 10 ans je suis passé par l’étape trivastal vastarel + oxygène pur. rien n’y a fait je pense que nous sommes nombreux à constater que les vasodilatateurs sont inefficaces (dans notre cas).

à cette même époque j’ai connu d’énormes vertiges rotatoires. quant à savoir si ce sont les vasodilatateurs je ne sais pas.

A lire aussi :  Trauma sonore avec tĂ©lĂ©phone portable, quelqu'un a eu ça ?

Je ne prends aucun vasodilatateur surtout avec des corticoïdes, mais je dois dire qu’après mettre essayée au Vastarelle + Xanax, j’avais juste quelques heures de tranquillités et les acouphénes reprenaient ! J’ai du aller sur des sites, comme le votre et d’autre pour savoir que pour un certains nombres de personnes l’effet du Rivoltril et du Bétaserc eux m’ont presque arrêté mes acouphénes .. quelques tous petits sifflements de temps en temps qui s’arrêtent très vite à la prise du traitement ! je sais que ce traitement et tous les traitements qui ne sont pas en faite des traitements acouphéniques sont très controversé ! En attendant un vrai traitement je continuerai donc ce dernier. En plus la vidéo ”  Les acouphènes et études des messages sonores au cerveau ” ( cette vidéo est sur se site) me font comprendre pourquoi on nous le donne et mon Neurologue  l’a prescrit en doute confiance .. donc j’ai essayé et aujourd’hui je suis tout de même relativement tranquille avec ces derniers !


Les vasodilatateurs sont des excitants, il faut essayer la dose minimale et prendre des calmants ou

des anxyolitiques.

L’acouphène est un signal d’alarme qui peut s’activer pour plusieurs raisons.

Etats nerveux, tension artérielle, inflammations, infections diverses .

Mauvaise fluidité du sang , spasmophilie, acidité stomacale excessive.

Il faut impérativement écouter son corps en dehors du phénomène de l’acouphène.

Calme , détente , respiration  aident à s’habituer.

Le jus d’ananas avec quelques gouttes de citron, le miel liquide et l’huile d’olive crue

sont d’excellents fluidifiants du sang sans effets secondaires.

Si l’ORL n’a pas trouvé d’affections des nerfs auditifs, votre acouphène est sans gravité.

A lire aussi :  Presbyacousie

 

Denis.


@Virginie

Quelle est l’évolution de votre ressenti de cet acouphène depuis mars 2012 ?

Cordialement

Je m’habitue doucement.


J’ai pris du Xanax+Vastarel au début de mon acouphène : 0 évolution, méga stress. J’ai pris du rivotril (5 gouttes)+téparie sonique : 0 évolution,habituation modérée. Puis j’ai souffert d’une perforation importante de l’oreille gauche quelque temps après mon traumatisme sonore. J’ai vu un ORL qui m’a prescrit du Vasobral pour mon acouphène et qui m’a dit d’attendre de voir l’évolution du tympan+ rivotril(5 gouttes)+ thérapie sonique : 0 évolution du chuintement, acouphène2 type WOOOOONNNNNNN! très fort, trouble anxieux dépressif sévère un mois après, hospitalisation. Perfusion de valium poids plûme pendant trois jours + rivotril (5gouttes)+ dogmatil 4 fois par jours + seroplex 20mg : arrêt total de l’acouphène type WOOONNNN!, chuintement persistant. Stabilisation de l’état d’anxiété au bout de trois semaines. Sortie de l’hôpital avec une prescription de seroplex 20 mg et 4 dogmatil par jours (arrêt total du rivotril)+ continuation de la thérapie sonique : 0 évolution du chuintement, habituation. Aujourd’hui je suis en arrêt de traitement. Je ne prends plus que du seroplex 10 mg : chuintement = début mais habituation cérébrale.


Le trauma par pérforation du tympan c’est bien entendu gravissime pfffffffffffff….

Quelle malchance !

Le traitement ( par anti déprésseur et anxyolitique conjugés ) à fait le job et vous avez évacué la conséquence majeure .. prenez bien soin de vous , attention l’hiver pas de sinusite ou de blocage de la trompe d’eustache  qui pourrait provoquer un niveau liquide derriere le tympan etc etc… des bouchons spéciaux si vous allez prendre l’avion aussi .

Cordialement


Très bien vu. J’aurais aimé que l’on discute de ça avant. J’ai eu une grippe cette hiver, avec un très gros rhume, et ce que vous me dites s’est bien vérifié. J’ai fait une otite à droite avec perforation du tympan. J’attends de voir si ça cicatrise. Mon acouphène est stationnaire.
Je ne prends pas souvent l’avion mais merci pour l’information. Pouvez- vous me dire de quel genre de bouchons spéciaux il s’agit?
Sincèrement

A lire aussi :  Battements de cĹ“ur dans l’oreille droite

@nine28

Ces bouchons spéciaux pour avion j’en achete deux fois par an en pharmacie , je n’ai plus le nom je regarderai si j’ai encore la boite mais sachez qu’ils ne servent qu’une fois .. alors demandez simplement à votre pharmacien des ” bouchons spéciaux AVION ” ça devrait aller.
( ça évite de traumatiser un peu le tympan à la montée et à la descente c’est vraiment utile ) .
Cordialement


Vous parlez beaucoup du Rivotril, il atténue vraiment les acouphènes? Merci


Le rivotril est un anti-epileptique/anxiolitique. Il atténue surtout l’attention que l’on porte aux acouphènes. Il permet de rester calme face au symptôme pendant la période d’habituation cérébral. Cependant, c’est un produit très fort avec un risque d’accoutumance.


Merci! Je sais pas si on le prescrit encore?


Tous les ORL ne le prescrivent pas. Mais attention, il faut être vigilant avec ce médicament. Personnellement, je suis heureuse de ne pas en prendre!

Related Articles

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

RĂ©ponses