Traitement de la surdité et des bruits dans les oreilles

Traitement de la surdité et des acouphènes

Une annonce ebay intéressante :

“Traitement de la surdité et des bruits dans les oreilles”, par J.-T. Guérin – Adrien Delaye, Libraire-Editeur, Paris 1869 – 1 fig. anatomique de l’oreille in texte en noir – IVp.+ 35 p. – 14,5 x 23 cm – Bon état interieur – Couverture papier usagée, tachée.

Traitement de la surdité – Anatomie de l’oreille – Mécanisme de l’ouie – Causes de la surdité et des bruits dans les oreilles – Surdité – Bruits dans les oreilles – “Mon traitement”.

Traitement de la surdité et des bruits dans les oreilles1869…Amusant… En 2007 on nous explique encore que les acouphènes ne sont pas un problème, que 95% des gens qui en ont les vivent parfaitement – ce qui impliquerait, selon un raccourci intellectuel prodigieusement fainéant, que les 5% restant doivent chercher ailleurs la raison de leur mal-être.Pourtant, en 1869 donc, un médecin publiait un livre sur le sujet. Je suis à peu près certain que les connaissances en la matière n’ont pas beaucoup évolué depuis lors (le stress c’est pas bien ; n’y faites pas attention et ça ira mieux ; autres niaiseries lénifiantes).Le titre du livre semble indiquer un point de vue (toujours vivement discuté de nos jours) :
il n’y aurait pas de “bruit dans les oreilles” sans perte auditive, même modérée.Certes.

Mais qui ne souffre pas de perte auditive ?

Et surtout, comment la mesurer de manière fiable, objective ?

Sur ce sujet également, tout reste à faire.

Et la discussion sur le traitement de la surdité et des bruits dans les oreilles continue, continue, continue…

A lire aussi :  Pouvez-vous supporter ce son ?

Articles liés

Lien entre surdité et acouphènes

Sourd aux oreilles qui sifflent…

Est-ce que toute hypoacousie est synonyme d’acouphènes ? Quel est le pourcentage de patients acouphéniques sans hypoacousie ? Et l’inverse ? Quelle est l’étiologie la plus fréquemment rencontrée pour une hypoacousie et/ou des acouphènes ? Résultats de cette étude menée auprès de 1 500 patients.

Réponses