Wikipedia du médicament : Meamedica

Méamédica, Vidal participatif

Alors que l’Autorité française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) est accusée d’avoir réagi tardivement aux dangers du Mediator, un nouveau site internet, Méamédica, propose de « soutenir le patient » en consultant notes et avis des internautes sur les médicaments.

Le principe est simple. L’utilisateur de Méamédica sélectionne d’abord un médicament et entre plusieurs informations -durée du traitement, maladie traitée, âge, sexe… Il attribue ensuite une note -possibilité qui n’existe pas sur les nombreux forums médicaux de la Toile- sur une échelle de 1 à 5, pour chacun des critères proposés :

* efficacité,
* effets secondaires,
* facilité d’emploi,
* satisfaction générale.

Lire : Médiamédica, mystérieux “Vidal” participatif, agite la pharmacie

Mon avis sur la question… Pourquoi pas pour tout ce qui est médicament sans ordonnance. Mais pour ce qui est médicament sur ordonnance, on va en arriver à quoi ? On a déjà à foison du professeur Nono qui dispense ses cours d’ignorance à coups de blog, on aura demain ses (con)disciples qui viendront polluer de leur inculture un wiki qui aura, aux yeux de ses lecteurs, une légitimité due au statut du site ?

Elle sera belle, l’auto-médication des acouphènes et de l’hyperacousie !

A lire aussi :  Paris-Match : "acouphènes, enfin un espoir de guérison !" (Bruno Frachet)

Articles liés

Nexen, nouveau Mediator ?

Un anti-inflammatoire dangereux… et peu efficace. Prescrire revient sur un anti-inflammatoire “pas plus efficace que de nombreux autres”, le nimésulide (Nexen) “encore commercialisé malgré des hépatites graves”, plus de 500 selon un rapport de la Commission d’autorisation de mise sur le marché européenne.

Réponses

  1. quand le remède est pire que le mal…
    le problème pour nous hyperacousiques est qu’on est livrés à soi-meme,la tentation de recourir à l’automédication est donc grande.

  2. La concept de Nono est simple : son cas est le plus grave au monde et les médecins des bons à rien. Il va même jusqu’à critiquer sur son blog sa sœur qui prend la peine de prendre de ses nouvelles !
    Je ne me suis pas risqué à poser un commentaire sur son blog car il paraît que Nono a le goût de censurer les avis qui divergent de sa pensée unique : le “negative thinking” !