Wikipedia du médicament : Meamedica

Méamédica, Vidal participatif

Alors que l’AutoritĂ© française de sĂ©curitĂ© sanitaire des produits de santĂ© (Afssaps) est accusĂ©e d’avoir rĂ©agi tardivement aux dangers du Mediator, un nouveau site internet, MĂ©amĂ©dica, propose de « soutenir le patient » en consultant notes et avis des internautes sur les mĂ©dicaments.

Le principe est simple. L’utilisateur de MĂ©amĂ©dica sĂ©lectionne d’abord un mĂ©dicament et entre plusieurs informations -durĂ©e du traitement, maladie traitĂ©e, âge, sexe… Il attribue ensuite une note -possibilitĂ© qui n’existe pas sur les nombreux forums mĂ©dicaux de la Toile- sur une Ă©chelle de 1 Ă  5, pour chacun des critères proposĂ©s :

* efficacité,
* effets secondaires,
* facilitĂ© d’emploi,
* satisfaction générale.

Lire : Médiamédica, mystérieux « Vidal » participatif, agite la pharmacie

Mon avis sur la question… Pourquoi pas pour tout ce qui est mĂ©dicament sans ordonnance. Mais pour ce qui est mĂ©dicament sur ordonnance, on va en arriver Ă  quoi ? On a dĂ©jĂ  Ă  foison du professeur Nono qui dispense ses cours d’ignorance Ă  coups de blog, on aura demain ses (con)disciples qui viendront polluer de leur inculture un wiki qui aura, aux yeux de ses lecteurs, une lĂ©gitimitĂ© due au statut du site ?

Elle sera belle, l’auto-mĂ©dication des acouphènes et de l’hyperacousie !

A lire aussi :  Un mĂ©dicament contre les acouphènes ?

Related Articles

Nexen, nouveau Mediator ?

Un anti-inflammatoire dangereux… et peu efficace. Prescrire revient sur un anti-inflammatoire « pas plus efficace que de nombreux autres », le nimĂ©sulide (Nexen) « encore commercialisĂ© malgrĂ© des hĂ©patites graves », plus de 500 selon un rapport de la Commission d’autorisation de mise sur le marchĂ© europĂ©enne.

RĂ©ponses

  1. quand le remède est pire que le mal…
    le problème pour nous hyperacousiques est qu’on est livrĂ©s Ă  soi-meme,la tentation de recourir Ă  l’automĂ©dication est donc grande.

  2. La concept de Nono est simple : son cas est le plus grave au monde et les mĂ©decins des bons Ă  rien. Il va mĂŞme jusqu’Ă  critiquer sur son blog sa sĹ“ur qui prend la peine de prendre de ses nouvelles !
    Je ne me suis pas risqué à poser un commentaire sur son blog car il paraît que Nono a le goût de censurer les avis qui divergent de sa pensée unique : le « negative thinking » !