Comportement Ă  risque

Jackass

Imaginez.

Imaginez une scène. Imaginez des enfants qui sniffent de la coke Ă  mĂŞme le sol. Imaginez des enfants qui s’enfilent des litres de vodka avant de piquer la bagnole de papa pour aller prendre un bain de minuit. Imaginez des enfants qui jouent avec des allumettes dans une cabane en bois par un temps chaud, sec et en plein mistral.

Ça vous choque ?

Et ceci, ça vous choque ? :

(Illustration : Jackass sur MTV)

A lire aussi :  Pub : Guy Hoquet a un appartement silencieux Ă  louer

Articles liés

Mal dans ma peau

“Vous, qui entendez bien, vous n’imaginez mĂŞme pas le malaise que je ressens au quotidien… Premièrement, j’ai un acouphene permanent. Imaginez avoir un robinet, ou « mieux », une tĂ©lĂ© qui grĂ©sille en permanence dans votre oreille droite : c’est ce que je vis tous les jours.”

Quies Earplanes Enfant

Protéger les oreilles des enfants.
Si nos oreilles sont fragiles, sachez que celles de nos enfants le sont encore plus. C’est la raison pour laquelle Quies Earplanes Enfants lance des bouchons pour enfants. DotĂ©s d’un filtre qui segmente l’air jusqu’au tympan, leurs petites oreilles seront ainsi protĂ©gĂ©es des dĂ©sagrĂ©ments de l’eau (pour Ă©viter les otites, dermatose…) et des problèmes de pression d’air si vous prenez l’avion.

iDoser, le mp3 gratuit qui soulage

I Doser, dangereux ou poudre aux yeux ? PhĂ©nomène assez rĂ©pandu, l’acouphène est appelĂ© Ă  devenir un flĂ©au encore plus grand dans l’avenir en raison, notamment, d’environnements toujours plus bruyants et de l’utilisation croissante des Ă©couteurs. Concrètement, et bien que les causes en soient disputĂ©es, l’acouphène est une sensation de bourdonnement continu dans l’oreille qui ne semble bĂ©nĂ©ficier d’aucun traitement.

Enfant = nuisance sonore

Allemagne : au revoir les enfants ! Excédés par les jeux trop bruyants des enfants, des riverains font fermer des crèches. Les Allemands tolèrent de moins en moins les nuisances sonores accompagnant les jeux d’enfants dans une société vieillissante au taux de natalité en berne.

Rentrée des classes : les maternelles

Dans la partie maternelle s’enchaînent des scènes d’apocalypse dignes des plus grands films de guerre : Des enfants qui pleurent, qui hurlent, des parents excédés, qui hurlent également. J’ai croisé un père costard-cravate, en partance pour Wall Street certainement, dans un état plus second que celui de sa gamine et qui l’injuriait.

RĂ©ponses