Comportement Ă  risque

Imaginez.

Imaginez une scène. Imaginez des enfants qui sniffent de la coke Ă  mĂŞme le sol. Imaginez des enfants qui s’enfilent des litres de vodka avant de piquer la bagnole de papa pour aller prendre un bain de minuit. Imaginez des enfants qui jouent avec des allumettes dans une cabane en bois par un temps chaud, sec et en plein mistral.

Ça vous choque ?

Et ceci, ça vous choque ? :


Pub Sony Bravia AC/DC Thunderstruck (2010)
envoyĂ© par miniasm. – Regardez plus de clips, en HD !

(Illustration : Jackass sur MTV)

A lire aussi :  "Ecoute ton oreille" : l'INPES pointe les risques auditifs

Related Articles

Mal dans ma peau

“Vous, qui entendez bien, vous n’imaginez mĂŞme pas le malaise que je ressens au quotidien… Premièrement, j’ai un acouphene permanent. Imaginez avoir un robinet, ou « mieux », une tĂ©lĂ© qui grĂ©sille en permanence dans votre oreille droite : c’est ce que je vis tous les jours.”

Quies Earplanes Enfant

Protéger les oreilles des enfants.
Si nos oreilles sont fragiles, sachez que celles de nos enfants le sont encore plus. C’est la raison pour laquelle Quies Earplanes Enfants lance des bouchons pour enfants. DotĂ©s d’un filtre qui segmente l’air jusqu’au tympan, leurs petites oreilles seront ainsi protĂ©gĂ©es des dĂ©sagrĂ©ments de l’eau (pour Ă©viter les otites, dermatose…) et des problèmes de pression d’air si vous prenez l’avion.

Logo fail

Les voies du design sont impénétrables. Imaginez le logo de France-Acouphènes, de SOS-Audition ou de l’Association pour la Prévention des Traumatismes Auditifs (APTA) conçu par des… créatifs très créatifs. Voici ce que cela pourrait donner. Après tout, ne dit-on pas que l’essentiel dans la communication est que l’on parle de nous ?

Enfant = nuisance sonore

Allemagne : au revoir les enfants ! Excédés par les jeux trop bruyants des enfants, des riverains font fermer des crèches. Les Allemands tolèrent de moins en moins les nuisances sonores accompagnant les jeux d’enfants dans une société vieillissante au taux de natalité en berne.

RĂ©ponses