La Journée Officielle Du Bonheur

Citoyennes, citoyens,
FĂȘte des PĂšres, des MĂšres, du travail, des voisins, de la musique…
JournĂ©e sans tabac, sans voitures, sans achats…

Pourquoi pas une journée du bonheur ?

Pourquoi l’aspiration premiĂšre du genre humain ne mĂ©riterait-elle pas un jour rien qu’Ă  elle dans le calendrier ? Cela ne tient qu’Ă  nous. DĂ©crĂ©tons-la ensemble. INVENTONS-LA DÉMOCRATIQUEMENT.4db5f0d325a92a7e4509b13d02932513

Signez le Manifeste pour la CrĂ©ation Officielle d’une JournĂ©e du Bonheur dans le calendrier français !

Il sera adressĂ© Ă  tous les relais d’opinion susceptibles de faire Ă©cho Ă  notre action

– Parce que nous sommes des utopistes rĂ©alistes, nous prĂ©conisons de choisir un dimanche. Un jour Ă  la fois propice Ă  la cĂ©lĂ©bration et moins coĂ»teux pour la collectivitĂ© nationale qu’un nouveau jour fĂ©riĂ© en semaine.

– Parce qu’il n’y a rien de plus personnel que le bonheur, nous souhaitons agir en boĂźte Ă  idĂ©es et en facilitateur de cĂ©lĂ©bration.

Proposer, ne rien imposer. Donner des pistes et des outils.
Rassembler, inspirer et inviter chacun Ă  cĂ©lĂ©brer le Bonheur Ă  sa façon. Parce qu’il se grandit en se partageant.

LE COLLECTIF JODB

C’est en ces termes que les internautes sont invitĂ©s Ă  signer le manifeste pour la crĂ©ation officielle d’une journĂ©e du bonheur.

LĂ  oĂč l’histoire devient rĂ©ellement amusante, c’est lorsque l’on apprend l’organisation demain de « Paris-les-flots » : sous les idĂ©es, la plage


En ces temps troublĂ©s de prises d’otages massives*, cela peut prĂȘter Ă  sourire. Mais aprĂšs tout cela n’a jamais empĂȘchĂ© l’eau de couler sous les ponts.

En revanche et alors qu’en Ă©tĂ© Paris Plage sans les nuages et la pluie ce n’est pas tout Ă  fait Paris Plage, proposer “transats, palmiers gonflables, parties de pĂ©tanque et de beach volley” en plein froid polaire, il fallait oser ! Bravo !

A lire aussi :  Carnaval de Nice : un blessĂ© lĂ©ger

Signe des temps, il y a bien entendu un groupe sur Facebook.

Dans lequel un internaute pose malicieusement LA question :
“On peut venir dĂ©primĂ© ou vaut mieux pas ?”

* A propos, vous avez remarquĂ© le nouveau mot Ă  la mode dans le dico du parfait petit gauchiste ? “Massifier”. Je l’entends Ă  tout bout de champs en ce moment, dans la bouche des UNEF et autres convoyeurs d’idĂ©es.
“Il faut massifier le mouvement blablabla”.
Beurk.
Allez hop, direction Le Dicomoche, le dictionnaire des mots moches !

Articles liés

Concert acouphĂšne : bonheur

Le bonheur, c’est marcher face au soleil sur une route dĂ©serte de campagne, au petit matin. C’est se sentir rempli, nourri, comblĂ© de cette Ă©nergie solaire apaisante. C’est entendre le souffle du vent Ă  travers les champs de maĂŻs, le concert acouphĂšne de ces milliers d’insectes qui s’expriment gaiement.

Journée du sommeil 2010

JournĂ©e Nationale du Sommeil + JournĂ©e Mondiale du Sommeil en France = JournĂ©e du Sommeil. En 2010, la JournĂ©e Nationale du Sommeil fĂȘtera sa 10Ăšme Ă©dition et sera le relais de la JournĂ©e Mondiale du sommeil en France. A cette occasion, elle devient la JournĂ©e du SommeilÂź.

RĂ©ponses

  1. Et si on manifestait pour la Journée du Bonheur ?
    Ce paris plage en hiver, un rĂ©gale, une joie de voir tout type de personnes venus nous voir pour nous questionner, nous feliciter, nous offrir un cafĂ© gratuit, faire une partie de badminton, nous demander “on peut en faire de l’optimiste”… on aurait bien voulu mais la police a Ă©tĂ© claire “un pied Ă  l’eau et on vous embarque”..tandis que notre reflexion du moment est “C’est toi le bonheur !” j’ai pensĂ© “C’est pas toi le bonheur”..oui je sais ca bouillonne la dedans 😉

    Allez venez signer le manifeste, plus que 40 personnes et on atteint les 1 000, hourrraaaa

  2. Ouii pas mal au final
    Jte laisse te faire ta propre idée avec les photos : http://www.flickr.com/photos/journeedubonheur/sets/72157603240026227/

    Pour ce qui est du froid, plus on est, plus il faut chaud..ahh la chaleur humaine… bon sĂ©rieusement, braseros et badminton, de quoi se rechauffer… sinon franchement, Ă  ma grande suprise, 5h dehors ne m’ont pas trop amochĂ©…mĂȘme si je suis tombĂ© amoureux de ma couette en rentrant chez moi 😉