Neurodon 2008

Stimulation cérébrale

Le thème principal de la campagne du neurodon du 10 au 16 mars 2008 est la stimulation cérébrale :

Le cerveau, doté d’une extrême plasticité, n’est pas un organe figé. La notion de stimulation cérébrale recouvre deux dimensions différentes et complémentaires : la stimulation par l’environnement, qui décrit le processus d’adaptation du cerveau sous l’influence de son milieu, et la stimulation cérébrale profonde, stimulation électrique par électrodes, visant à restaurer une activité normale des neurones en cas de dégénérescence ou de dysfonctionnement.4defd2a85828fc781532a5c235df9273

La stimulation cérébrale… Voilà qui est particulièrement intéressant pour nous autres acouphéniques ! Il y a d’ailleurs de nombreux travaux qui, même s’ils n’ont pas encore amené d’avancées décisives, indiquent que le cerveau est à considérer avec attention.
Plus personne aujourd’hui ne peut nier le rôle du cerveau dans des pathologies auditives telles que les acouphènes ou l’hyperacousie.

A suivre, donc !

Et pour commencer, envoyez les sousous ! 😉

Le neurodon est une collecte de fonds nationale au profit de la recherche sur le cerveau organisée chaque année depuis 2001 par la FRC ; elle concerne notamment les principales maladies neurologiques suivantes : accidents vasculaires cérébraux, atrophie multisystématisée, épilepsie, maladie d’Alzheimer, maladie d’Huntington, maladie de Parkinson, sclérose en plaques et sclérose latérale amyotrophique.

A lire aussi :  Symptômes : quel diagnostic pour quelle maladie ORL ?

Articles liés

L’anesthésie, outil thérapeutique ?

La plasticité cérébrale, une piste pour guérir ?

“Les personnes dont le bras a été endormi ont une activité cérébrale et une perception de leur propres corps, altérées. Dans l’avenir, l’anesthésie pourrait aider à comprendre comment les circuits neuronaux se réorganisent après un traumatisme et à les reconfigurer correctement. “

Réponses

  1. Il y a d’ailleurs une étude menée à nantes et financée par le neurodon qui permettrait de comprendre comment on pourrait réparer le cerveau,régénérer des neurones.