Concert acouphène : bonheur

Hymne à la joie

Le bonheur, c’est marcher face au soleil sur une route déserte de campagne, au petit matin. C’est se sentir rempli, nourri, comblé de cette énergie solaire apaisante. C’est entendre le souffle du vent à travers les champs de maïs, le concert acouphène de ces milliers d’insectes qui s’expriment gaiement. Le bonheur, c’est voir ces champs  de couleur jaune rouille s’étalant à perte de vue. Le bonheur, ce sont ces nuages qui se découpent sur le ciel bleu.

Le bonheur c’est…

… un “concert acouphène” ? Pourquoi pas. Il ne sait certainement pas de quoi il parle !

Ahh, le bonheur c’est l’automne.

Je comprends mieux ! 😉

A mes yeux – et mes oreilles – le printemps et l’été sont tellement plus… heureux. D’ailleurs, le concert acouphène insectueux que je préfère, c’est bien celui, estival, des grillons et cigales…

(Hymne à la joie, neuvième symphonie de Beethoven… qui souffrait se violents acouphènes…)

Related Articles

Réponses