Beethoven, un son qui adoucit les moeurs

Reportage de France 2 sur le fameux “Mosquito”, alias “Beethoven” en France

BEETHOVEN, UN SON QUI ADOUCIT LES MOEURS !
envoyé par ouapouap

Ce “bruit infernal” donne donc des maux de tĂŞte, suffisamment difficiles Ă  supporter pour que les personnes exposĂ©es se dispersent rapidement telle une volĂ©e de moineaux. Point intĂ©ressant : fort heureusement, ces maux de tĂŞte disparaissent dès que le jeune quitte la zone d’Ă©mission.

Pas de chance pour moi : la zone d’Ă©mission est dans mon crâne. Et Ă  moins de m’arracher la tĂŞte…

Lundi, cela fera cinq ans qu’un Mosquito gĂ©ant y a Ă©lu domicile. Et il ne semble pas pressĂ© de dĂ©mĂ©nager.

Bon si malgrĂ© tout vous souhaitez faire l’acquisition d’une de ces horreurs, voici ce que vous pouvez trouver sur le site du revendeur français :

IBP France en quelques mots…

La société IBP France, créée en 1993 est spécialisée dans la distribution de systèmes de sécurité innovants, auprès des Institutions Financières.
En 2006, elle dĂ©cide de commercialiser en France un nouveau produit qui fait grand bruit en Grande-Bretagne, “Mosquito” et le rebaptise “BEETHOVEN®”.

Un son qui adoucit les moeurs

BEETHOVEN® est un Ă©metteur de son très haute frĂ©quence, conçu pour disperser les groupes d’adolescents qui agissent de manière anti-sociale. Perceptible uniquement par les moins de 25 ans (voir le reportage de France 2 ci-dessous), il est gĂŞnant mais totalement inoffensif dans le cadre de son utilisation normale et du respect des consignes d’installation. Le son est directionnel et ne franchit pas les Ă©lĂ©ments solides tels que les murs et les portes. Pas de risque de dĂ©ranger les voisins !

BEETHOVEN® a dĂ©jĂ  fait ses preuves en Grande-Bretagne, oĂą il est installĂ© notamment dans des halls d’immeuble, des parkings publics, devant certains magasins (voir article paru dans “Le Monde” du 15/06/2006).

BEETHOVEN® a Ă©tĂ© conçu par Compound Security Systems et est aujourd’hui fabriquĂ© par la sociĂ©tĂ© Fulleon spĂ©cialisĂ©e dans la production de sirènes et de matĂ©riels d’alerte.

Avec comme annoncé une vidéo à la clef (reportage France 2 Matin 15/02/2008), featuring le doux William Leymergie on the mic !
A lire aussi :  Masqueur d’acouphènes : fuir le « silence »

Articles liés

Toute une histoire – France 2 – 17 mai 2010

« Mon corps n’en fait qu’à sa tĂŞte » Nos invitĂ©s vont nous parler aujourd’hui de maladies rares, et Ă©tonnantes contre lesquelles il est difficile de lutter. Ce que cache mon langage, mon corps le dit. “Mon langage est un adulte très civilisĂ© mais mon corps est un enfant entĂŞté…” Roland Barthes. Une Ă©mission très intĂ©ressante…

RĂ©ponses

  1. les hyperacousiques souffrent des fréquences émises par cet appareil.
    Et en plus,ça pourrait créer peut-etre des traumas auditifs chez les jeunes.
    Le massacre aux décibels continue.