Beethoven, un son qui adoucit les moeurs

Mosquito (Beethoven), le boitier anti-jeunes

Reportage de France 2 sur le fameux “Mosquito”, alias “Beethoven” en France

Ce “bruit infernal” donne donc des maux de tête, suffisamment difficiles à supporter pour que les personnes exposées se dispersent rapidement telle une volée de moineaux.

Point intéressant : fort heureusement, ces maux de tête disparaissent dès que le jeune quitte la zone d’émission.

Pas de chance pour moi : la zone d’émission est dans mon crâne. Et à moins de m’arracher la tête…

Lundi, cela fera cinq ans qu’un Mosquito géant y a élu domicile. Et il ne semble pas pressé de déménager.

Bon si malgré tout vous souhaitez faire l’acquisition d’une de ces horreurs, voici ce que vous pouvez trouver sur le site du revendeur français :

IBP France en quelques mots…

La société IBP France, créée en 1993 est spécialisée dans la distribution de systèmes de sécurité innovants, auprès des Institutions Financières.
En 2006, elle décide de commercialiser en France un nouveau produit qui fait grand bruit en Grande-Bretagne, “Mosquito” et le rebaptise “BEETHOVEN®”.

Un son qui adoucit les moeurs

BEETHOVEN® est un émetteur de son très haute fréquence, conçu pour disperser les groupes d’adolescents qui agissent de manière anti-sociale.

Perceptible uniquement par les moins de 25 ans (voir le reportage de France 2 ci-dessous), il est gênant mais totalement inoffensif dans le cadre de son utilisation normale et du respect des consignes d’installation. Le son est directionnel et ne franchit pas les éléments solides tels que les murs et les portes. Pas de risque de déranger les voisins !

BEETHOVEN® a déjà fait ses preuves en Grande-Bretagne, où il est installé notamment dans des halls d’immeuble, des parkings publics, devant certains magasins (voir article paru dans “Le Monde” du 15/06/2006).

BEETHOVEN® a été conçu par Compound Security Systems et est aujourd’hui fabriqué par la société Fulleon spécialisée dans la production de sirènes et de matériels d’alerte.

Avec comme annoncé une vidéo à la clef (reportage France 2 Matin 15/02/2008), featuring le doux William Leymergie on the mic ! [la vidéo n’est plus disponible]

Articles liés

Réponses