La Justice s’oppose au Beethoven – Mosquito

La Justice s’est prononcĂ©e contre l’installation par un particulier d’un boĂ®tier Mosquito / Beethoven, y voyant un « un trouble anormal du voisinage », pour la première fois en France

« Nous sommes très satisfaits, c’est une dĂ©cision de principe. Le tribunal a reconnu que l’appareil constituait une gĂŞne auditive pour toutes les personnes », les jeunes comme les moins jeunes, s’est rĂ©joui Me Voisin, l’avocat de l’association Val Tonic regroupant des commerçants de PlĂ©neuf-Val-AndrĂ© (CĂ´tes d’Armor).

Point important, ChloĂ© Giroud, employĂ©e de 23 ans d’une boutique de cadeaux situĂ©e près de l’endroit oĂą Ă©tait installĂ© cet appareil, a affirmĂ© souffrir, Ă  cause de ce dernier, de micro-lĂ©sions Ă  l’oreille interne, qui lui provoquent encore aujourd’hui, plus d’un mois après le retrait de l’engin suite Ă  une assignation, une gĂŞne consĂ©quente, des difficultĂ©s Ă  comprendre ce qu’on lui dit dans un environnement un tant soit peu bruyant et une intolĂ©rance Ă  certains sons.

En d’autres termes, elle souffre d’une forme – certes modĂ©rĂ©e – d’hyperacousie !

Dans cette vidĂ©o, on peut l’entendre dĂ©crire, il y a quelques semaines, les douleurs que provoquaient chez elle le Mosquito / Beethoven :

Des douleurs très similaires – dans leur forme, de toute Ă©vidence pas dans leur intensitĂ©, ce qui est heureux pour elle – Ă  celles que je connais depuis cinq longues annĂ©es.

Comme je le disais dans un autre billet, cette affaire de boĂ®tier anti-jeunes est certainement une très belle opportunitĂ© pour des associations comme France-Acouphènes ou l’APTA (Association pour la PrĂ©vention des Troubles Auditifs) de se rappeler aux bons souvenirs du gouvernement et de se porter sur le devant de la scène. Sans doute les conditions n’ont-elles jamais Ă©tĂ© aussi favorables auparavant !

A lire aussi :  Nouvelle lĂ©gislation sur le bruit au travail applicable aux secteurs de la musique et du divertissement

Articles liés

JournĂ©e nationale de l’audition 2010

La 13e édition de la Journée Nationale de l’Audition se déroulera le jeudi 11 mars 2010 dans toute la France. Dans ce cadre, de nombreuses actions seront proposées au grand public : dépistages, conférences, manifestations culturelles et pédagogiques…

RĂ©ponses

  1. et si l’on pouvait par la mĂŞme occasion interdire que les jeunes nous fassent souffrir tous les jours avec leurs scooters et mob’s trafiquĂ©s qui font un raffut du diable ??

  2. Il s’agit juste d’une rĂ©ponse locale Ă  une action de commerçants (pas des jeunes ou moins jeunes qui perçoivent ce mosquito ou leurs familles). Le juge se rĂ©fère aux troubles de voisinage et ne s’aventure pas sur le terrain de l’atteinte Ă  la santĂ©. Mme Bachelot invoque le fameux principe de prĂ©caution, difficile de croire qu’aucune Ă©tude sanitaire a Ă©tĂ© menĂ©e depuis que cet appareil est installĂ© en Grande-Bretagne ou alors on la fait maintenant cette Ă©tude !
    La prĂ©caution sert une fois de plus de paravent pour ne rien dĂ©cider, d’autres Beethoven pourront ĂŞtre enclenchĂ©s, si le juge est appelĂ© il a le droit de choisir de laisser cet appareil en place.
    Donc rien de bien nouveau sous le soleil: savoir ce que l’on fait des jeunes et prĂ©venir les risques auditifs, restent un autre dĂ©bat.