La guerre fait mal aux oreilles

L’oreille déconnectée du cerveau

Le Dr Descouens est le grand spécialiste en France de l’hyperacousie avec le Lyonnais Lionel Collet. Il est l’un des rares à Toulouse à pouvoir mesurer concrètement les effets de cette maladie grâce à la machine de Kemp. « Beaucoup de pathologies de ce type ont été observées après la guerre des Six jours ou la guerre du Vietnam, note-t-il. Les traumatisés crâniens peuvent aussi être atteints par cette forme de désynchronisation de la chimie du cerveau. On ne peut pas dire qu’il y a des lésions cochléaires ou que le nerf auditif soit abîmé. Mais en fait, dans ces cas là, suite souvent à de grands chocs, on observe que la connection ne marche plus entre le capteur « oreille » et le cerveau. »

Extrait d’un article paru dans la Dépêche du midi, obtenu grâce à http://toulouse.azf.free.fr

Mais qu’est-ce donc que la machine de Kemp ? Il va falloir que je remette mes habits de détective…

Ceci mis à part, on peut lire là un point de vue intéressant. Pour autant, conclure qu’il n’y a pas de lésion de la cochlée ou du nerf auditif me paraît quelque peu hâtif. La guerre, ça traumatise, certes. Mais ça fait pas aussi un peu de bruit ?

A lire aussi :  Acouphènes et home-cinéma

Related Articles

Réponses