Le casque rend sourd, le 5.1 aussi…

Voici une capture d’écran (cliquez dessus pour la voir en grand format) prise récemment sur un site de jeux vidéo que je fréquente assez régulièrement, Factornews.

Un débat récurrent sur les consoles de jeux nouvelle génération s’y déroule : la Xbox360 est très bruyante, la PS3 nettement moins, mais les meilleurs jeux seraient sur Xbox… alors que faire, Mon Dieu, que faire ??

La vie est si difficile parfois ! 😉

On y voit à 10h22 un certain CBL annoncer alors qu’il joue volume à fond, casque sur le crâne. N’entend pas le bruit de sa console. Et s’étonner d’être le seul à avoir eu cette brillante idée.

Notez à 10h28 la réponse de toof, qui laisse clairement percevoir que de nos jours encore les effets pernicieux des campagnes de sensibilisation sur les dangers du baladeur se font sentir. En effet, un grand nombre de personnes, même parmi les plus jeunes, se méfient des baladeurs car “on” leut a dit – “on”, ie les médias, la famille, les amis etc. – que c’est dangereux et que ça rend sourd.

Soit.

Ce dont on se rend compte c’est que, par extension, TOUT est préféré à l’écoute au casque. Même un système 5.1 poussé à fond. Selon une erreur courante, qui est de considérer que le casque est extrêmement dangereux de par l’espace réduit entre la source sonore et le tympan / oreille interne.

Or les différents ORL avec lesquels j’en ai discuté sont unanimes : il y a un nombre infiniment moins important de traumatismes auditifs dûs à l’écoute au casque que dûs aux concerts, raves et autres discothèques. Le facteur “distance” entre bien en ligne de compte dans l’équation du danger, mais c’est une variable finalement mineure !

A lire aussi :  Soulager et guérir vos bourdonnements d’oreilles

Concrètement, l’écoute au casque à volume élevé a tendance à user l’audition progressivement. Alors qu’une seule soirée dans un lieu où le son est très élevé – par exemple et totalement au hasard, un concert de My Bloody Valentines au Zénith et au Roseland Ballroom – peut suffire à rendre totalement sourd. A subir instantanément, et peut-être pour toujours, des acouphènes d’une violence incroyable. A développer sur le champ une hyperacousie sévère, qui peut amener à ne plus supporter aucun bruit.

Toujours la différence entre un coup de soleil et un cancer de la peau… “On” – “on”, ie le gouvernement, les associations, etc. – a fait les choses à l’envers, en s’attaquant au risque potentiel de danger à long terme en cas de prise de risque répétée. Mais sans jamais toucher un mot sur le basculement en enfer d’une vie pour une simple soirée.

Il était sans doute bien plus simple de s’attaquer à des fabricants de matériel hi-fi – souvenons-nous des taxes imposées sous François Mitterrand à la fin de l’année 1982, qui étaient destinées à bloquer l’invasion de la douce France par les vitreux magnétoscopes japonais, et des campagnes de pub des dites marques ainsi pénalisées qui visaient à dénoncer cette mesure d’un autre temps – qu’à un lobby de salles, musiciens et compagnie(s) que tout gouvernement préfère brosser dans le sens du poil, de peur de se faire… taxer d’ “ennemi à la culture” et rapidement de “fasciste”, selon la bien connue loi de Godwin.

On en paie le prix encore aujourd’hui.

A lire aussi :  Il n’est pas trop tard…

“On”, ie nous tous. Ceux qui sont touchés et voient leur vie s’effondrer mais aussi vous, chers lecteurs qui êtes passés entre balles et gouttes et qui payez une partie des importants frais médicaux que nos pathologies entraînent.

Related Articles

TPE sur le risque auditif relatif au bruit excessif : interview

J’ai reçu il y a quelques semaines la demande suivante de la part d’une lycéenne, dans le cadre d’un TPE :

Monsieur Matignon,

Je me permet de vous écrire car deux de mes camarades et moi même souhaiterions vous interviewer dans le cadre de notre TPE (Travaux Personnels Encadrés).
Nous sommes élèves de Première Scientifique au lycée HENRI IV dans le 5e arrondissement de Paris et travaillons sur le sujet: “Et si les bruits et les sons d’aujourd’hui nous rendaient sourd demain ?”

Réponses

  1. C’est radical ce que je vais dire mais quitte à se flinguer les oreilles autant se les flinguer seul dans son coin sans emmerder les autres en ça je préfère un voisin qui écoute sa musique au casque qu’un voisin en 5.1 qui refait la seconde guerre mondiale sur sa PS3 avec son caisson de basse qu’aucun mur ne peut arrêter.

    J’ai essayer de faire du Nono c’est pas très réussi.

    Désolé :o)

  2. Ah Zéphir ! Mon fan !
    C’est pas si mal que ça.
    Seulement tu nous préviens: “C’est radical ce que je vais dire”. Cette phrase casse malheureusement l’effet de surprise, en plus on s’attend à une apologie du troisième Reich ou un appel aux barricades…
    Encore quelques efforts Zéphir et tu pourras toi aussi te faire sermonner par les anonymes curés du net.

  3. Oui le style unique n’est pas encore bien maitrisé.
    Il y a un certain nombre de progrès à faire.

    En fait j’admire le courage de Laurent pour ce qu’il fait, faire de la prévention et se mettre “à nu” sur ce blog. Moi sincèrement j’en ai pas la force, j’arrive déjà pas à m en sortir moi même de cette hyperacousie
    Si j’étais tombé sur un blog comme celui ci avant mon trauma en 2001 peut être aurai je été moins naïf. J’avais jamais entendu parlé d’acouphénes et d hyper avant mon trauma.

    je pense que personne ne peut comprendre ce que c’est tant qu’on ne l’a pas vécu.

    Néanmoins je continue à travailler donc dans mon malheur je me sens quand même chanceux. Ce n’est pas le cas de tous les hyperacousiques.

    Est ce que nous serons de plus en plus nombreux dans notre situation avec le bruit et les volumes sonores qui augmentent sans cesse et qui sont de plus en plus accessibles, partout tout le temps(MP3…)?

    Ce matin encore y’avait un crétin qui faisait partager son MP3 sur son portable à toute la rame du train. Tu peux plus aller dans un magasin sans qu’une musique de merde vienne polluer tes oreilles la plupart du temps le son est crade.

    A la gare ou je prends mon train ils ont même mis des baffles dans les escaliers (4 étages à monter). Car oui se taper du chérie FM à 8h du mat avec un son sorti dans des baffles toutes pourries qui grésillent ça rend la vie des gens plus belle ça c’est sur.

    Y a de plus en plus de centre ville ou ils mettent carrément des baffles dans la rue. Non seulement tu es exclu d’office des magasins mais maintenant dans certains endroits à l’air libre tu es obligé de subir de la musique de merde qui sort de baffles de merde.
    Franchement m^me les gens qui n’ont pas de problèmes d’oreilles je suis pas sur qu’il ai envi d’être 24 sur 24 avec une musique de fond qui vient polluer leur oreilles.

    Bon mon poste par en couille.
    Ainsi va la vie.

    On devrait faire une émission vie ma vie d’hyperacousique.
    Charles a décidé de vivre la vie de Mickeal Hyperacousique Sévère.

    Charles a envi d’aller dans un bon resto indonésien sur Paris. Mais non c’est pas possible car il se doit de vivre sa vie d’hyperacousique à fond.
    Donc Charles fera comme Mickael. Il apprécia le “DTC” généralisé sur ses activités sociales.

    Je tourne au vinaigre, j’ai des réactions de vieux à 27 ans. POP is dead. My ears are fucked.