Musique de chambre, lubrique du membre

La ministre de la Santé a présenté hier la nouvelle campagne de prévention contre le SIDA

« Il faut surprendre pour se faire entendre. Pour être efficaces, nos messages de prévention doivent savoir jouer des mêmes principes que la musique : répétition et variation », plaide Roselyne Bachelot, justifiant le point culminant de cette campagne sous-titrée « Musique de chambre » le jour de la Fête de la musique.

Pour la première fois, le 21 juin, la France organise une distribution massive et gratuite de contraceptifs masculins : 1,1 million de prĂ©servatifs seront distribuĂ©s dans 38 villes de mĂ©tropole et d’outre-mer, près des lieux de concert.

(lu dans Direct Matin Plus de ce jour)

746e99641c43f13c5314ed972c7d471c

Et la distribution de bouchons d’oreille près des lieux de concert, c’est trop compliquĂ© ?

On nous casse les couilles sans arrĂŞt autour des mĂŞmes thèmes… PrĂ©vention routière, SIDA, tabac, j’en passe et des myopathes. Ah, ça, on se donne bonne conscience, on brosse l’Ă©lectorat dans le sens du poil, on sort un mĂ´me en fauteuil roulant pour le faire ovationner par un public de Cali, Noah ou Torreton… Puis on le remet au placard jusqu’Ă  l’annĂ©e d’après – si tant est qu’il tienne jusque lĂ .

Mais sur les traumatismes auditifs, rien. Nada. Nib. Que dalle.

Peau de zob.

Tiens, puisqu’on parle de la FĂŞte de la musique… A noter que « Chut! » semble ne pas ĂŞtre reconduit cette annĂ©e, je n’en trouve trace nulle part… « Chut! » c’Ă©tait quoi me direz-vous (c’est sans doute pour ça que ça a disparu d’ailleurs 🙂 ) : rĂ©ponse ici.

(la lumineuse beautĂ© de la sensuelle Roselyne captĂ©e par l’Ĺ“il de Christophe Morin / MAXPPP)
A lire aussi :  Diary Of The Dead – le bruit et l’horreur

Related Articles

RĂ©ponses