Pete Townshend (The Who), presque sourd… et pire encore

I have severe hearing damage. It’s manifested itself as tinnitus, ringing in the ears at frequencies that I play guitar. It hurts, it’s painful, and it’s frustrating.

Pete Townshend est complètement sourd d’une oreille suite Ă  un concert des Who au dĂ©but des annĂ©es 1960, lorsque son compère Keith Moon explosa batterie et amplis sur scène. Il souffre d’acouphènes qui sont dĂ»s en partie aux concerts du groupe mais Ă©galement Ă  l’habitude qu’il avait de pousser le son des casques Ă  fond lors de leur travail en studio, en compagnie du bassiste John Entwistle. On raconte qu’aujourd’hui il n’est plus capable d’entendre son tĂ©lĂ©phone sonner… Le journal “The Sun” a indiquĂ© par ailleurs que, suite Ă  la rĂ©cente tournĂ©e du groupe aux Etats-Unis, l’audition de Pete Townshend s’est encore dĂ©tĂ©riorĂ©e :

The recent return to touring and to me playing electric guitar – albeit more quietly than in the 1970s – led to further deterioration of my hearing. My right ear, which encounters my own edgy guitar and the machine gun strokes of the drums, has suffered badly. Luckily for me, I still have my left ear, which seems to be less fucked up. When I’ve worked solo in the past five years I’ve not used drums. This has meant I could play more quietly I think. With The Who, there is of course no way to play the old songs without drums. I’ve no idea what I can do about this. I am unable to perform with in-ear monitors. In fact, they increase the often unbearable tinnitus I suffer after shows.

Pete talking about his hearing damage. Produced by Flynner Films “Can’t Hear You Knocking” (1991) :

httpv://www.youtube.com/watch?v=nPHJe5LqMpA

A lire aussi :  Le casque rend sourd, le 5.1 aussi...

Articles liés

RĂ©ponses

  1. Sais-tu s’il y a une sensibilisation Ă  ce problème dans les ecoles d’ingĂ©nieurs du son par exemple?
    Ils sont en partie garants de nos oreilles pendant les concerts, la question peut donc se poser de leur degrĂ© de conscience sur ce problème…

  2. Excellente question ! J’essaierai de faire un petit topo sur la question un de ces quatre…

    Mais pour faire dans la caricature, sache dĂ©jĂ  qu’un ingĂ©nieur du son n’a souvent d'”ingĂ©nieur” que le nom (sans vouloir vexer personne hein, si un ingĂ©nieur du son traine dans le coin, il est bien entendu le bienvenu pour venir apporter sa rĂ©ponse !).

    Ensuite il y a aussi une question de mentalitĂ©… Bien souvent, l’ingĂ©nieur du son considère que cela ne fait pas partie de son job. Rock’n roll, quoi ! Il y a des lois, et les lois c’est pour faire chier les gens. Alors on les emmerde. Y a souvent un peu / beaucoup de ça quoi… Le ptit cĂ´tĂ© rebelle Ă  deux francs (mais le rebelle en question se protège lui-mĂŞme hein, pas folle la guĂŞpe).