Un jeune sur cinq menacé de surdité en raison du bruit

A l’occasion de la Semaine du Son, dont je vous parle par ailleurs, Le Figaro a interviewĂ© le prĂ©sident de l’association La Semaine du Son, Christian Huggonet (propos recueillis par Yves Miserey). Il nous livre ses conclusions sur les ravages causĂ©s par notre civilisation du bruit : les jeunes sont de plus en plus touchĂ©s et, outre l’intensitĂ© trop Ă©levĂ©e des sons (baladeurs, concerts, discothèques…), la compression du son, gĂ©nĂ©ralisĂ©e de nos jours (publicitĂ©, mp3 et compagnie), n’y serait pas Ă©trangère.2a19fe83341f889c0d2c58ed2ea0a5a7

Faute d’Ă©tude Ă©pidĂ©miologique d’envergure, il est difficile de citer des chiffres. On estime que 10% Ă  20% d’entre eux sont malentendants. Mais il faudrait ajouter Ă  ces chiffres les jeunes souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie :
C’est sur ce constat alarmant – mais qui a le mĂ©rite de souligner que les problèmes d’audition ne se limitent pas Ă  la surditĂ© – que dĂ©bute l’interview, sous le titre “Un jeune sur cinq menacĂ© de surditĂ© en raison du bruit“. Bonne lecture !

Comme toujours, je vous invite Ă  lire Ă©galement les commentaires des internautes qui figurent en bas de l’interview du Figaro…

J’en profite pour vous conseiller Ă©galement de jeter un Ĺ“il ou deux Ă  un autre papier du Figaro : les conseils pour se protĂ©ger les oreilles.

(Christian Huggonet, en nĹ“ud pap’)

A lire aussi :  Victime de bruits de voisinage ?

Articles liés

RĂ©ponses

  1. On dirait qu’on parle de plus en plus de nous dans les mĂ©dias, et c’est tant mieux. Mais ce n’est guère rĂ©jouissant… Hier soir encore au JT de 20h00 une ORL rappelait que si on ne consulte pas dans le mois qui suit l’exposition ou le traumatisme auditif, la lĂ©sion est irrĂ©versible, il n’y a plus rien Ă  faire. POURQUOI ON NE NOUS LE DISAIT PAS AVANT ? Ils sont pourtant tous au courant depuis des annĂ©es apparemment !!!

  2. Mon cher randy je me demande s’il aurait pu te parler du caisson hyperbare ou de l’hĂ©modilution Ă  moins qu’il ne le savait pas vraiment.
    Chonchon:je dirais plutot qu’il faut consulter dans les 48 h qui suivent le trauma.
    Or,l’ORL n’a pas dit ça et ce n’est pas bien car elle minimise le problème des traumas auditifs.
    Encore une mauvaise info donnée au public.>_<