Une vie, un destin : le blog d’une hyperacousique

Laura,22 ans, Sessenheim (67), nous parle sur son skyblog, “une vie, un destin”, de son hyperacousie douloureuse congénitale et de sa vie au quotidien.

C’est un peu dur à lire, mais c’est indispensable…

A lire aussi :  Caroline Franc a des acouphènes

Articles liés

Un monde de sourds. Et d’hyperacousiques.

L’enfer de l’hyperacousie douloureuse. Ce jour-là, Louisa profita d’une promenade avec ses parents pour enlever ses bouchons et essayer de souffler un peu. La pression qu’elle ressentait dans les oreilles lui donnait l’impression d’avoir une cocotte-minute à la place de la tête. Elle était au bord des larmes. Des larmes de chagrin et de douleurs.

Lien entre surdité et acouphènes

Sourd aux oreilles qui sifflent…

Est-ce que toute hypoacousie est synonyme d’acouphènes ? Quel est le pourcentage de patients acouphéniques sans hypoacousie ? Et l’inverse ? Quelle est l’étiologie la plus fréquemment rencontrée pour une hypoacousie et/ou des acouphènes ? Résultats de cette étude menée auprès de 1 500 patients.

Réponses

  1. La pauvre gosse… je l’ai mise dans mes favoris et je vais la suivre régulièrement. Je lui ai déjà laissé un message. J’ai eu la “chance” de voir (entendre ?) les acouphènes débarquer avec leur copine hyperacousie à seulement 48 ans… J’ai pu profiter de ma vie “d’avant”. Mais, là, si jeune… c’est trop nul.