L’Homme raffole des Tamagotchis

… et ce dès la naissance !

Les humains viennent au monde avec une passion pour le contrôle, et le quittent avec la même passion. La recherche nous apprend que si, à un moment donné entre l’entrée et la sortie, ils perdent leur capacité de contrôle, ils deviennent malheureux, désemparés, désespérés, déprimés. Et parfois… morts.Dans le cadre d’une étude, des chercheurs ont confié une plante aux pensionnaires de la maison de retraite du coin. Ils ont dit à la moitié des pensionnaires qu’ils étaient maîtres des soins à apporter à la plante (groupe à haut niveau de contrôle) et à l’autre moitié qu’un employé de la maison s’occuperait de la plante (groupe à faible niveau de contrôle). Six mois plus tard, trente pour cent des pensionnaires du groupe à faible niveau de contrôle étaient morts, contre quinze pour cent seulement dans le groupe à haut niveau de contrôle.

feb02d8e42b7474db07b209aef0c5076

Une autre étude, faisant suite à celle-ci, est venue confirmer l’importance du contrôle dans le bien-être des pensionnaires : seulement elle a eu une fin triste et inattendue. Les chercheurs se sont arrangés pour que des étudiants volontaires rendent régulièrement visite aux retraités. Les pensionnaires du groupe à haut niveau de contrôle maîtrisaient la date et la durée de visite de l’étudiant (“Merci de me voir jeudi prochain pendant une heure”); ceux du groupe à faible niveau ne les contrôlaient pas (“Je viendrai vous voir jeudi prochain pendant une heure”). Au bout de deux mois, les membres du groupe à haut niveau de contrôle étaient plus gais, en meilleure forme, plus actifs et prenaient moins de médicaments que les autres. A ce stade, les chercheurs ont bouclé leur étude et interrompu les visites des étudiants. Plusieurs mois après, ils ont eu la tristesse d’apprendre la mort d’un nombre anormal de pensionnaires du groupe à haut niveau de contrôle. Ce n’est qu’après coup que la cause de cette tragédie parut claire. Les retraités auxquels ont avait donné le contrôle et qui en avaient tiré des bénéfices sensibles, en avaient été privés quand l’étude avait pris fin.

A l’évidence, obtenir le contrôle de quelque chose peut avoir un impact positif sur la santé et le bien-être, mais le perdre peut être pire que ne l’avoir jamais eu.

A lire aussi :  Douleur fond intérieur oreille - comme sensation de bouton

Daniel Todd Gilbert, Et si le bonheur vous tombait dessus

Dont acte : si quelqu’un peut retrouver le mode d’emploi de mes oreilles avant que je meurs, je suis preneur !

(la vie est belle avec son Tamagotchi, si l’on en croit Dagens Nyheter)

Articles liés

Concert : niveau sonore trop élevé

« Mes oreilles commençaient à souffrir » – Loud Park 2008 – Je vous avais promis un compte rendu sur le Loud Park, le plus grand concert de Heavy Metal/Hard Rock du Japon, le voilà. … Sachez cependant, et je le regrette vraiment, le niveau sonore de certain groupe était trop élevé et gâchait vraiment leur démonstration.

Réponses

  1. Moi aussi !!! Et comme j’ai aussi perdu le contrôle de mes revenus (chômage…) et de mon avenir (est-ce que je retrouverai jamais un boulot ???)… bouh ouh ouh !