Cannes – Festival Pantiero, rock ‘n’ roll attitude

Cannes : la puissance rock dévaste le Pantiero festival

Festival Pantiero. Acte II. Après le lancement rock de samedi, place au… rock, dimanche soir. […] Débarqués sur scène avec leurs trois guitares, les Parisiens [Stuck In The Sound] ont démarré fort. Plus que fort même. Solos de grattes à faire péter les baffles. Show hard-rock presque métal. Presque trop. Heureusement, les gars avaient bien préparé leur coup. Et ils ont enchaîné tubes dévastateurs et musique plus douce. De quoi reposer un peu les corps avant la venue des fêlés de Kap Bambino. Son rock électro-punk assez génial. Puis, c’est Late of The Pier qui a terminé le travail. Et clos en beauté cette deuxième et dernière soirée rock.

Pierre Comet, Var-Matin, 12 août 2009

La routine d’une chronique de concert rock, en somme : le son est très fort, à la limite du supportable, et le journaliste en redemande. Avec la sempiternelle question : ledit journaliste est-il au courant des dangers ? Ses timides “plus que fort”, “presque trop” tendent à laisser croire que la réponse est affirmative. Mais comment savoir…

Pierre Comet, si d’aventure tu lisais ces quelques modestes lignes, je t’invite à t’informer, sur ce site ou ailleurs, des terribles dangers encourus par les spectateurs dans de telles conditions. Ensuite, à toi de voir ce que ta conscience te dicte : garder ça pour toi et tes petites oreilles ou glisser quelque mise en garde bien sentie au détour d’un papier.

A bon entendeur…

A lire aussi :  'Lo-fi del Castro', rubrique à braques

Articles liés

Réponses