U2 au Stade de France : no line on the horizon

U2 en concert samedi et dimanche au Stade de France : bordée de sifflements à prévoir

Bono, champion toute catĂ©gorie de leçons crachĂ©es Ă  la face du Monde-d’en-bas, vient – enfin – d’ĂȘtre rappelĂ© Ă  l’ordre. Plus exactement, le groupe U2 pourrait ĂȘtre verbalisĂ© pour nuisances sonores, comme nous le rĂ©vĂšle Nono qui est, n’en doutons pas, un lecteur assidu de U2france.com 😉

Plusieurs Catalans se sont ainsi plaints du bruit engendrĂ© par les rĂ©pĂ©titions du groupe et le conseil de la ville de Barcelone a effectivement relevĂ© une pression sonore plus que consĂ©quente – comme toujours, c’est certain, nettement moins forte sur scĂšne qu’en n’importe quel endroit alentours.

Je vais brûler un cierge.

Un grand regret que je partage avec Nono : l’action en justice, si elle devait aboutir, serait liĂ©e Ă  une question de trouble du voisinage et non de santĂ© publique. Tout comme la loi française limite les volumes encaissĂ©s par le public lors des concerts ou dans les discothĂšques sur des critĂšres de trouble de l’ordre public et en aucune façon sur la base du danger encouru par les auditeurs.

Si cela aboutit, nĂ©anmoins, je me permets d’Ă©mettre un souhait : que cela soit relayĂ© par les grands mĂ©dias français, qui se contentent bien souvent de dĂ©poser des gerbes de fleurs aux pieds bottĂ©s de ce D’Artagnan de pacotille.

Je ne me fais malheureusement aucune illusion sur la question.

Direct Soir a consacrĂ© un papier Ă  l’Ă©vĂ©nement (sic) dans son Ă©dition du mercredi 8 juillet, intitulĂ© “la grande boucle de U2” et nous a promis deux concerts gigantesques, “quelque chose qui ne s’est jamais fait avant”, selon les propres terme du gent Bono. Le journal gratuit parisien, qui vient tout juste de partir en vacances, nous informe, ĂŽ joie, de la probabilitĂ© d’un retour des rockeurs les plus adulĂ©s de la planĂšte (non ?) en 2010.

A lire aussi :  Yo La Tengo, Session Live (LibĂ© Labo)

Et de conclure l’article par ces mots : “les fans croisent dĂ©jĂ  les doigts”.

Pour ma part, je leur conseille de se les fourrer dans les oreilles.

Car U2 peut effectivement rapidement signifier no line on the horizon : Manon l’aurait certainement mieux exprimĂ© que ne saurait le faire cet hurlant homoncule de Bono.

Articles liés

RĂ©ponses