Médicament anti-bruit

Thérapie cérébrale contre le bruit

Certains arrivent à dormir dans le bruit, sans être nullement gênés. Pour d’autres au contraire, le moindre bruit extérieur et c’est le réveil assuré : il leur est tout bonnement impossible de dormir en cas de bruit, même modeste.

Comment expliquer cette inégalité face au bruit et au sommeil ?

Un début de réponse nous vient des Etats-Unis :

Des chercheurs de l’Université Harvard (Boston) viennent de lever une partie du voile en démontrant le rôle fondamental d’ondes cérébrales particulières, appelées «fuseaux du sommeil», dans la stabilité du sommeil face à des perturbations externes.

Le Figaro :

Le secret de ceux qui arrivent à dormir dans le bruit

Des chercheurs viennent de trouver comment notre cerveau filtre les bruits durant le sommeil. Une découverte qui pourrait mener à la mise au point d’un médicament anti-nuisance sonore.

Top Santé :

Vers un médicament anti-bruit pour lutter contre l’insomnie

A voir également un sujet du journal de France 2 de ce soir, déjà disponible sur Pluzz :

Dormir dans le bruit

Entendons-nous bien : nulle question pour le moment d’un médicament contre les acouphènes. Mais il n’est pas interdit de voir ici une nouvelle piste, un nouvel espoir de traitement…

Quoiqu’il en soit,”les «boules Quiès» chimiques ne sont cependant pas pour demain”, comme nous le rappelle Le Figaro.

Il va donc falloir patienter encore pour voir sur le marché un médicament anti-acouphènes…

(Crédit photo : Jazz)

Related Articles

Lutter contre l’insomnie

Insomnie chronique ou passagère ? Comment retrouver le sommeil ? Lorsque l’on souffre d’acouphènes, un des éléments les plus perturbés est sans contexte le sommeil. Même si l’on a la “chance” de souffrir de sifflements d’intensité faible ou modérée, il est difficile de s’endormir lorsqu’un bruit aigu flotte dans l’air.

Nouveau traitement anti-migraine : Telcagepant

Médicament contre la migraine. Ce nouveau médicament, c’est le Telcagepant : Les composés du Telcagepant exercent des effets en bloquant les récepteurs du peptide alternatif du gène d’une hormone baptisée calcitonine à plusieurs endroits dans les nerfs trijumeaux et le système nerveux central. Ces effets génèrent l’interruption du processus métabolique à l’origine de la douleur. Ah, OK.

Acouphènes : solutions ?

Médecine douce contre acouphènes. 6 millions de Français souffrent d’acouphènes : c’est le constat sur lequel se base Victoria Hautin pour entamer son billet consacré aux solutions contre les acouphènes. Avant d’ajouter : « Le bruit est sans doute la nuisance qui irrite le plus : on en arrive à tuer à cause de lui… »

Réponses