Lutter contre l’insomnie

Insomnie chronique ou passagère ? Comment retrouver le sommeil ?

Lorsque l’on souffre d’acouphène, un des Ă©lĂ©ments les plus perturbĂ©s est sans contexte le sommeil. MĂŞme si l’on a la “chance” de souffrir de sifflements d’intensitĂ© faible ou modĂ©rĂ©e, il est difficile de s’endormir lorsqu’un bruit aigu flotte dans l’air.

Le site e-sante nous donne quelques conseils pour lutter efficacement contre l’insomnie.

(Illustration : blog musique Insurgé)

A lire aussi :  LĂ©sion oreille interne : lorsque l’enfer paraĂ®t

Articles liés

MĂ©dicament anti-bruit

Thérapie cérébrale contre le bruit. Certains arrivent à dormir dans le bruit, sans être nullement gênés. Pour d’autres au contraire, le moindre bruit extérieur et c’est le réveil assuré : il leur est tout bonnement impossible de dormir en cas de bruit, même modeste. Comment expliquer cette inégalité face au bruit et au sommeil ?

RĂ©ponses

  1. GĂ©rĂ©ralement, je suis suffisamment fatiguĂ© pour m’endormir dans l’heure mais non sans avoir Ă©coutĂ© un cd et lu jusqu’Ă  ce que je ne parvienne plus Ă  terminer ma phrase.
    Cela ne me surprendrais point si on m’annoncais que mon sommeil est de mauvaise qualitĂ©. Mais que peut on faire pour y remedier ? Pas grand chose….

  2. Premièrement, si problème il a, il faut l’identifier : es-tu Ă  Paris ? Si oui je peux te communiquer les coordonnĂ©es d’une spĂ©cialiste du sommeil (psychiatre Ă©videmment).

    Quant Ă  savoir ce que l’on peut faire pour rĂ©gler l’Ă©ventuel problème… elle sait ça bien mieux que moi :mrgreen:

  3. Moi, je suis allĂ©e voir un homĂ©opathe en novembre pour mes problèmes de sommeil. Avec le syndrome de Sadam de toute façon je dois revoir toute mon hygiène de vie, donc j’Ă©tais prĂŞte Ă  tout.
    J’ai un traitement homĂ©opathique, je dois aller absolument me coucher quand je commence Ă  piquer du nez devant la tĂ©lĂ©, j’ai revu toute mon alimentation avec lui. Je ne bois presque plus de cafĂ© et j’essaie d’arrĂŞter la clope…C’est pas facile, ça me demande beaucoup de rigueur mais j’y gagne en qualitĂ© de vie et de sommeil. Et je ne prends plus d’anxiolytique, anti-depresseurs ou somnifères.