Fluctuat nec mergitur – « Il est battu par les flots mais ne sombre pas »

« Mes oreilles sont battues par les flows mais ne coulent pas »

Un concert, c’est sûr, ça fait mal aux lobes et aux tympans, moins aux yeux depuis que la cigarette est interdite, ça fait mal aux pieds quand ça bouge dans la fosse et aussi quand ça ne bouge pas parce qu’on s’ankylose et que les varices menacent. Un enfer auquel on revient par habitude et puis, parce que bien sûr, quand la musique est bonne, bonne, bonne, on oublie nos petits tracas. Le thème du mal aux oreilles est réapparu très récemment sur les forums de plusieurs sites pour s’indigner que la sono du Zénith ait fait tant de dégâts lors de la double affiche The National-Pavement. Des gens ont fui, des femmes sont mortes, des gamins ont perdu l’ouïe pour les 15 prochaines années. On a retrouvé des oreilles mortes sur le parvis et des tympans tendus comme des djumbés artificiels sur le nez de slackers endormis près de la Géode. Sur le site très bien fichu de l’oreille malade, documenté et complet, né du reste d’un traumatisme à coup de Malkmus vibrant, le mal d’oreille est un sujet grave depuis 2003, ce qui ne veut pas dire que tout le monde exagère. Faut-il baisser le son des concerts ? Y a-t-il du mal à se faire du bien ? Le Zénith est-il en train de devenir le cauchemar des oreilles décollées. Avec un peu de passion, on peut se protéger et prendre ses dispositions.

La suite est à lire sous le clavier de Benjamin Button… euh, Benjamin Berton, dont les oreilles sont probablement comme la bite : du béton.

A lire aussi :  Supporter rend sourd - Coupe du Monde 2010

Il en a de la chance ! 😉

Rendez-vous sur le blog de Fluctuat, dans un billet intitulé :

Assister à un concert fait-il mal aux oreilles ? Conseils d’expert.

Related Articles

Réponses