Le blues fait le coup de feu

Andrew Newton, guitariste de blues et de rock, nous explique comment sont apparus ses acouphènes et ce qu’est devenu son quotidien, dans une vidéo de cinq minutes.

C’est en anglais mais assez facile à comprendre.

A signaler une excellente intro qui dresse un parallèle entre la violence d’un tir au fusil et celle d’une guitare lors d’un concert.

Explicite.

httpv://www.youtube.com/watch?v=Vr_CElCaQxU

A lire aussi :  Redbull : une canette qui danse

Articles liés

Réponses