Otospongiose, acouphène et vie sociale

Vie sociale

Fuir tout type de bruit

J’ai un acouphène depuis l’annĂ©e dernière, au dĂ©but je restais chez moi, car mon ORL m’avait dĂ©conseillĂ© tout type de bruit. Heureusement en allant passer des examens au service audiophonique Ă  l’hĂ´pital, une dame m’a parlĂ© de bouchons qui ne bouchent pas littĂ©ralement l’oreille mais bloquent les bruits les plus assourdissants.

Du coup, pour moi ça Ă  Ă©tĂ© la solution. A chaque fois que je sors je les mets, avec les cheveux dĂ©tachĂ©s ça ne se voit pas du tout, c’est agrĂ©able Ă  porter, et je ne suis pas totalement sourde.

J’Ă©vite toutefois de sortir dans des endroits trop bruyants, mais je sors quand mĂŞme.

Lu sur un forum Otospongiose [lien supprimé car rimé car la plate-forme de forums Atoute a définitivement fermé le 28 février 2022]

Un ORL qui dĂ©conseille tout type de bruit, c’est comme un entraĂ®neur qui demande Ă  son athlète d’Ă©viter tout effort physique : c’est au mieux absurde, au pire criminel.

Rappelons que les bruits de la vie courante ne sont pas dangereux en gĂ©nĂ©ral, y compris pour une personne qui souffre d’hyperacousie. Se protĂ©ger de tout type de bruit entraĂ®ne non seulement une vie sociale inexistante (une absence de vie, en fait), mais aurait tendance Ă  renforcer la sensibilitĂ© au bruit et la perception de l’acouphène, selon de nombreuses Ă©tudes sur le sujet parues au fil des annĂ©es.

Plus de mal que de bien, en somme.

(Illustration : Geek & Poke)

Vie sociale
Vie sociale
A lire aussi :  TechnoFirst, le silence avant tout

Articles liés

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

Acouphènes : guérir !

Guéri des acouphènes : témoignage. Mes antécédents avec les acouphènes. Avant de vous raconter mes traumatismes sonores d’il y a un an, je tenais à préciser que par le passé j’avais déjà été confronté aux acouphènes, il y a 6 ans. A l’époque j’écoutais toujours la musique très forte.

RĂ©ponses