Une ambiance sidérante

Une ambiance sidérale
Dans sa soucoupe volante, après un dĂ©compte interminable, des lumières et des fumigènes pour l’ambiance, apparaĂ®t le DJ tant attendu Joachim Garraud, entourĂ© de deux crĂ©atures affreuses et terrifiantes.
425b059c8e7988d2fd032930be4c739dLa foule en délire reprend ses refrains, répond les bras au ciel à son idole du soir.
La mise en scène travaillée a tenu en haleine le public venu nombreux malgré une ambiance parfois saccadée. En première partie, John Revox aux platines a chauffé la salle, le public jeune mais averti ondule au rythme du mix.
Dans un coin, quelques-uns s’adonnent Ă  la techtonik, quand d’autres, un verre Ă  la main, se dĂ©hanchent.
Le Théâtre de Verdure s’est transformĂ© pour l’occasion en boĂ®te de nuit gĂ©ante, avec distribution de boules Quiès Ă  l’entrĂ©e. Le son ayant donnĂ© jusque dans certains quartiers Ă©loignĂ©s de la ville.

SDLT

(lu dans Var-Matin du 30 aoĂ»t dernier, au sujet d’une soirĂ©e au Lavandou (Var) )

Une bonne chose : des boules Quiès, distribuĂ©es Ă  l’entrĂ©e, donc a priori point de passage obligĂ© pour tous et par consĂ©quent une visibilitĂ© assurĂ©e pour l’ensemble du public.

Une mauvaise chose : cet article ne fait non seulement la moindre mention de la vĂ©ritable raison d’ĂŞtre de cette distribution de protections auditives – peut-ĂŞtre tout simplement par ignorance de l’auteur de ces mots ? – mais il fait, au contraire, un lien direct entre elle et l’image qu’a dĂ©jĂ  le public de ce type de produits (“les boules Quiès ça sert Ă  dormir quand il y a du bruit autour”).

Je n’Ă©tais bien entendu pas prĂ©sent Ă  cette soirĂ©e et n’ai pu donc juger de la façon dont cette opĂ©ration s’est dĂ©roulĂ©e – quel message ? y en avait-il seulement un ? – mais, tel que dĂ©crit dans Var-Matin, le lecteur nĂ©ophyte ne peut comprendre qu’une seule chose :

A lire aussi :  Dailymotion - Campagne "Les mĂ©faits du bruit" - Da Silva tĂ©moigne

les boules Quiès sont Ă  mettre une fois qu’on a quittĂ© les lieux, si l’on habite dans le quartier et que l’on souhaite dormir.

En d’autres termes, les boules Quiès c’est pour les vieux et les ptits joueurs.

Est-il utile que l’homme de Communication que je suis explique plus avant les raisons pour laquelle une telle façon de procĂ©der ne peut fonctionner ?

Question bonux : c’est quoi, une “ambiance saccadĂ©e” ?

Articles liés

La nausée : le mal du concert

“Je voulais rĂ©agir Ă  votre article sur les concerts qui ne font plus recette (TĂ©lĂ©rama n° 3140) […] Et quand on voit que les organisateurs distribuent des boules de protection auditive Ă  l’entrĂ©e de leurs concerts, oĂą on a la nausĂ©e Ă  cause du volume et des basses… Non, vraiment, la crise ne doit pas tout expliquer.”

MĂ©dicament anti-bruit

Thérapie cérébrale contre le bruit. Certains arrivent à dormir dans le bruit, sans être nullement gênés. Pour d’autres au contraire, le moindre bruit extérieur et c’est le réveil assuré : il leur est tout bonnement impossible de dormir en cas de bruit, même modeste. Comment expliquer cette inégalité face au bruit et au sommeil ?

RĂ©ponses