Midi Festival (Hyères les Palmiers, Côte d’Azur) fête ses 5 ans

Le Midi Festival de Hyères les Palmiers fête ses 5 ans

… avec une programmation toujours aussi pointue !

Les concerts auront lieux à la Villa Noailles et à la Plage du Bikini.

Vendredi 24 juillet – 19.00 – 00.00
GET BACK GUINOZZI! – FR
DENT MAY & HIS MAGNIFICENT UKULELE – USA
ARTO LINDSAY – USA
JEFFREY LEWIS & AND THE JUNKYARD – USA

Samedi 25 juillet – 19.00 – 00.00
LITTLE PICTURES – NZ
WHITE WILLIAMS – USA
MAHJONGG – USA
SIN FANG BOUS – ISL
TELEPATHE – USA

Dimanche 26 juillet – 19.00 – 00.00
FRANCOIS VIROT – FR
THE WAVE PICTURES – GB
JEREMY JAY –  USA
SKELETON$ – USA

Samedi 25 juillet – 14.00 – 18.00    gratuit
NEWFOUNDLAND – FR
DENT MAY & HIS MAGNIFICENT UKULELE – USA
+ Sélecteurs de musique

Midi Festival, 24, 25 et 26 juillet
Villa Noailles : Montée de Noailles 83 400 Hyères les Palmiers
Plage du Bikini : Rue de la Darse РLa Capte 83400 Hy̬res les Palmiers
Plus d’infos : www.midi-festival.com

Je confesse un gros faible pour la première soirée… Arto Lindsay et Jeffrey Lewis la même soirée cela promet d’être magique !

Alors en cette fin juillet, direction Hyères avec les lunettes de soleil sur le nez, la crème solaire dans une poche… et les bouchons d’oreille dans l’autre 😉

httpv://www.youtube.com/watch?v=VegbjWWWe4I

httpv://www.youtube.com/watch?v=pCx44C7WirQ

A lire aussi :  Les médecins généralistes aiment l'argent. Les spécialistes l'adorent.

Articles liés

Camélia Jordana, Toulon-Hyères (Var)

Camélia Jordana : biographie non non non, concert oui oui oui ! J’hésitais à aller la voir, mon acouphène de l’oreille gauche étant proportionnel à ce que j’entends de l’oreille droite, mais… je ne regrette pas ! dandyman sur son dandyblog. Que nous dit Wikipedia sur la biographie de Camélia Jordana ?

Réponses

  1. Bonjour et merci !

    Malheureusement je ne pourrai m’y rendre. Pourtant la programmation est plus qu’alléchante… J’ai d’ailleurs eu l’occasion de voir Jeffrey Lewis à Paris, à la Maroquinerie, et à lui seul il vaut le déplacement.
    De plus, … je suis originaire de cette magnifique ville de Hyères ! Et j’y ai encore de la famille et quelques connaissances.
    Mais je suis actuellement bloqué à Paris…
    Sinon je m’y serais rendu avec grand plaisir – bien protégé, il va de soi !

    Comment sont arrivés tes problèmes d’audition ? Un traumatisme auditif également, si je devine bien ? C’était il y a combien de temps ? Ta situation s’améliore-t-elle un tant soit peu ? Dis m’en plus afin que je puisse te montrer que l’on peut vivre son amour de la musique après une si terrible épreuve :-]

  2. Mes problèmes d’audition sont apparus vers 2001… Finalement peut-être un peu plus tôt sans que je ne m’en aperçoive réellement. A la différence de ce qui t’es malheureusement arrivé, je n’ai pas eu un gros “clash” lors d’une répétition avec mon groupe et en assistant à un concert. Les acouphènes ont du s’installer très progressivement. Enfin, j’ai de la “chance” car même si j’ai stoppé la ziq en groupe, les acs ne sont pas non plus insupportables 24h/24 comparés à d’autres personnes. Forcement, je ressens aussi une légère sensibilité à certains sons. Mais bon, cette fois encore, je ne ressens pas de douleur, c’est déjà ça !!!
    Moi aussi, j’ai assisté à de nombreux concerts depuis cela : Mogwai, dEUS, Cure, Rinocérose, Belle & Sebastian, Midlake, Air, TV on the Radio, Herman Dune, Mark Gardener, Arcade Fire, Pixies, Gravenhurst etc… Même avec mes pianissimos -25 dbs, j’ai trouvé certains concerts un peu trop forts… sans pour autant que mon état ne se soit dégradé par la suite. Peut-être est-ce essentiellement l’appréhension d’un nouveau trauma qui fait que je suis toujours “mal à l’aise” dans les salles de concerts ou les festivals. Du coup, je n’y vais plus depuis environ deux années… Triste !!! Et pour toi, comment cela se passe t’il désormais ? Si le début de ton “histoire” est pour le moins terrible, tu sembles aller beaucoup mieux désormais (même si je suppose que ce n’est pas encore le top….). Tu écoute de la musique tous les jours sans difficulté particulière ? Comment te sens tu lors et après un concert ? Pianissimo aussi ?

  3. 2001… Moi en 2003… Tu es donc un plus vieil acouphénique que moi, félicitations 😉

    Dans les artistes que tu cites, il y a particulièrement Mogwai et les Pixies qui sont réputés pour jouer extrêmement fort, au mépris total de la santé de leur public – les premiers sont même fiers de révéler après coup le nombre de décibels atteint, un peu comme le ferait un gros beauf au bowling en se concentrant sur la vitesse de lancer de la boule. Personnellement, c’est le type de groupes que je n’irai plus voir, même protégé. Car tu dois le savoir, à partir d’un certain niveau mettre des bouchons ne suffit plus, en raison de la conduction osseuse.
    D’ailleurs, quand tu dis que tu as trouvé certains de ces concerts un peu forts, je suppose qu’il y avait Mogwai et les Pixies dans le lot non ? C’était dans quelles salles ? Peut-être les Cure aussi… Ils peuvent vite se montrer agressifs dans leurs sons.

    Je comprends ton appréhension et, sincèrement, je vais désormais très rarement aux concerts, pas par peur mais parce qu’effectivement je me sens un peu “en dehors du coup”. Et ayant désormais une belle installation hi-fi chez moi, je me suis rendu compte à quel point le son peut être dégueulasse dans certaines salles de concert.

    Sinon pour te répondre plus précisément, je vais en effet beaucoup mieux, infiniment mieux, c’est sans aucune comparaison avec ce que j’ai pu connaître par le passé et heureusement, car je ne me voyais pas (sur)vivre bien longtemps de la sorte ! J’écoute de la musique tous les jours, à un volume un peu élevé même au dire des gens que je connais qui semblent s’inquiéter pour moi 🙂 Un peu élevé mais raisonnable, vraiment. Disons que l’isolation phonique de mon appartement est excellente (double-vitrage etc.) et que je donne sur une cour intérieure très calme, donc je n’ai pas besoin de couvrir le bruit extérieur. Aucun problème après une journée d’écoute de musique. Je ne ressens que de la joie dans mon petit coeur 😛

    Pendant les concerts, ma foi… Je me sens un peu mal quand je vois que quasiment personne ne se protège mais la création de ce blog et ma participation dans des actions de sensibilisation, plus le fait que j’en parle dès que l’occasion se présente aux personnes nouvellement rencontrées, font que je ne le vis pas trop mal désormais.

    Après un concert, rien de particulier. Mes acouphènes ne sont ni moins forts ni plus forts. Il m’a semblé parfois que mon hyperacousie, très légère désormais, était même atténuée, mais ce fait ou cette impression ne dure jamais bien longtemps.

    Pour les bouchons d’oreille, oui je porte des Pianissimo. J’avais voulu me faire des bouchons moulés mais l’audioprothésiste rencontré à l’époque, en 2004 ou 2005 je crois, avait refusé de me les faire car j’avais selon lui les conduits auditifs trop étroits – on ne rit pas 🙂

    Une question me vient en te lisant : tu joues toujours dans un groupe ? Et tu joues Рou jouais Рde quel instrument ? Sans jamais te prot̩ger ?

    PS : tu as d’EXCELLENTS goûts musicaux comme dit la formule, autrement dit on semble avoir à peu près les mêmes ! 😎

  4. Oui, je suis un plus vieil acouphénique que toi… mais je suis un tout petit peu plus âgé aussi !!!
    Sinon, j’ai longtemps fait de la musique en groupe sans aucune protection car … aucune prévention !!! Quand j’ai en eu marre de sortir de répétition avec les oreilles qui sifflaient, je me suis acheté des pianissimos. Seulement, le mal devait déjà être fait. Une nuit, alors que je n’avais pas été exposé au bruit depuis plus de 15 jours, je me suis tapé un acouphène de “mort” dans l’oreille gauche durant environ 3 heures. Stress XXXL. Visite chez l’orl 15 jours plus tard : pas grand chose selon lui si ce n’est une baisse de 25 dbs sur les 4000 hertz principalement. Sauf que depuis cette nuit là, j’ai pris conscience que j’avais un souffle permanent dans l’oreille… alors j’ai dit stop à la ziq en groupe, même si finalement, il devait être là depuis un bon bout de temps. En plus des quelques lésions que doivent avoir mes oreilles, je pense que l’angoisse d’une aggravation ne doit certainement pas arranger les choses. Sinon oui, je joue toujours de la guitare mais… principalement en acoustique avec un autre guitariste. Même lorsque nous répétons “acoustique”, je me protège. Je n’ai pas de sonomètre, mais mine de rien, 2 bonnes guitares avec une bonne projection de son, ca “tape” quand même. C’est pas la même chose, mais c’est mieux que rien. Et même si parfois, ca me “fatigue” un peu les oreilles, je ne dois néanmoins pas prendre de grands risques. Et puis finalement, certains titres de Sonic Youth, Ride ou Pavement sonnent vachement bien sans les distos !!!
    Pour en revenir au volume sonore de certains groupes, c’est vrai qu’il y a des abus incompréhensibles. Paradoxalement, j’ai plus facilement supporté Mogwai dans une petite salle de 400 places qu’en festival. En salle, ils ont du respecter les limitations. En festival, je me souviens avoir vu la majeure partie du public se mettre les doigts dans les oreilles lors des dernières 15min du set !!! Franchement, je serais très curieux de jeter un oeil sur l’audiogramme de ces musiciens… Ils ont OBLIGATOIREMENT de grosses lésions auditives. Ces volumes sonores ahurissants font qu’après quelques hésitations, je n’irai pas voir My Bloody Valentine cet été à la Route du Rock !!! Tant pis pour eux, nah !!!!!
    Ca fait aussi plaisir de voir que tu vas mieux au fil du temps ! Les témoignages positifs, il est très difficile d’en trouver sur le net. Alors une fois encore, félicitation pour ton “travail” d’information et de prévention.
    Ah oui, j’oubliais : j’ai vu ta playlist et toi aussi, tu as bon gout !!!

  5. 25dB de baisse effectivement ce n’est pas grand chose… Surtout que quand on a les oreilles qui sifflent il n’est pas forcément évident lors d’un audiogramme, lorsque le son que l’on nous met dans le casque se rapproche en fréquence de nos acouphènes, de faire la différence. En dessous de 20dB de perte les ORL considèrent d’ailleurs l’audition comme parfaitement normale.

    Ah, Sonic Youth, Ride et Pavement… Le dernier est mon groupe culte ! 🙂
    Pour l’anecdote c’est à Sieur Malkmus en personne que je dois mon traumatisme auditif… comme je le raconte ici :
    Café de la danse, Paris, 14 avril 2003

    J’avais vu Pavement à l’Aeronef de Lille lors de leur toute dernière tournée, environ quinze jours avant qu’ils annoncent leur – j’espère temporaire – séparation. Le son était nickel, de mémoire… Mais au Café de la danse ce jour là ce n’était pas du tout le cas. Encore une fois, si j’avais eu la moindre conscience d’un quelconque danger, je n’aurais pas traversé tout ce que j’ai vécu depuis ce jour.

    Ride, rien à dire, ils ont pondu un des plus grands albums rock de l’Histoire.

    Quant à Sonic Youth… Combien de groupes parviennent après tant d’années à se montrer toujours aussi épatants ? Bien peu en vérité… Si tu ne l’as pas encore fait, jette une oreille ou deux à leur dernier album, The Eternal – ça leur va bien 😀 – chez Matador, il est excellent.

    Je les avais vus à l’Olympia en 2002 et j’avais plus qu’adoré. Après mon accident je me suis souvenu néanmoins que le pote qui m’accompagnait, qui lui non plus n’était pas du tout au courant des dangers, s’était plaint du volume trop élevé surtout sur la fin du concert avec mur de guitares et distorsions sans fin, tradition oblige… Personnellement je n’avais pas du tout trouvé le son fort. Il faut croire que j’étais très (trop) habitué à fréquenter ce genre d’endroits.

    Mogwai ça fait un bail que je veux en parler… Tu sais peut-être que lors d’un de leurs passages au Café de la danse, justement, ils en étaient venus aux mains avec l’ingénieur du son de la salle qui les empêchaient, les pauvres petits, de jouer à plein volume, loi française oblige. J’ai l’enregistrement de ce concert qui traîne quelque part sur mon disque dur. On y entend clairement ce passage et le groupe jouer le plus fort possible à ce moment là, sous les acclamations de la foule en délire – qui elle, dans son immense majorité, ignore tout du danger bien entendu.

    Tu parles des lésions que ces musiciens ont obligatoirement… Oui, un très grand nombre d’entre eux en ont mais ce n’est pas du tout médiatisé. Et comme tu le sais très certainement : 1/ ils se protègent 2/ le son sur scène est beaucoup moins élevé que dans la salle.

    Pour My Bloody Valentine, si besoin d’achever de te convaincre que tu as raison, je t’invite à lire ce billet 😉 :
    My Bloody Valentine à son Zénith

    Encore merci pour tes encouragements et, comme je me le suis promis depuis les tout débuts de ce site, je vais essayer de parler un peu plus de musique… ce qui est de toute façon le seul moyen pour attirer des internautes qui ne connaissent pas les risques encourus lors de l’écoute de musique amplifiée, non ? 🙂