Concert rock : prévention, communication !

Toucher le public des salles de concert rock en lui donnant accès aux informations de ce site : oui, mais comment ?

Il faut bien le reconnaître : l’immense majorité des internautes qui fréquente un site comme le mien est constituée de personnes qui sont déjà peu ou prou au courant des dangers et qui viennent y chercher un complément d’informations.

Bien souvent, il s’agit même – malheureusement – de victimes qui y cherchent un moyen quelconque de guérir leurs acouphènes ou, à tout le moins, de mieux les supporter au quotidien. Idem pour les autres pathologies auditives dont la terrible et terriblement méconnue hyperacousie.

Or il est un objectif que je me suis fixé dès la création de ce site : la PRÉVENTION. Ce qui implique de toucher un public qui ignore tout ou presque des dangers, considérables, auxquels il s’expose ! Autant dire que ça fait du monde !

Le récent concert du groupe de pop / rock français Phœnix à la Cigale a ainsi été, à mes yeux, une opportunité de tapoter du bout du pied la fourmilière, mais il restait le plus difficile, à savoir…

Bien se positionner sur les moteurs de recherche

… Autrement dit, principalement sur Google et sa part de marché écrasante en France, pour que l’effort en vaille vraiment la peine. Ce n’est pas une mince affaire lorsque l’on affronte les puissants sites consacrés à la musique : presse (type Inrocks et autres webzines, extrêmement nombreux dans la sphère musicale), sites consacrés à la vente de places de concert en ligne¨(Francebillet, Worldticketshop…), sites permettant la revente – qui a dit “marché noir” ? – des mêmes places (notamment l’écrasant ebay) et enfin les sites plus ou moins “communautaires” (web-libre.org, lastfm, evous.fr, concertlive.fr, musicspot.fr…).

A lire aussi :  Y sont daft, les gens…

Chose faite puisque le billet que j’avais consacré à l’événement s’est vite placé en première position sur une des requêtes les plus “naturelles”, drainant ainsi un trafic important depuis sa publication.

Et très certainement quelques personnes qui ne sauront jamais réellement ce à quoi elles ont échappé – pour ça il est toujours possible de lire les témoignages 😉

Cerise sur le gâteau : “Oreille malade” se permet même d’apparaître également en deuxième page sur la même requête.

Bref, content je suis !

Et ce même si la “performance” ne doit pas grand chose au hasard, étant donné que je travaille dans le web depuis près de dix ans maintenant 🙂

Articles liés

Refonte en boucle d’Oreille malade

365 jours plus tard. Maintenant que Zak m’a démasqué et que je ne peux plus cacher que mon objectif depuis toujours est de m’enrichir sur le dos des personnes atteintes d’acouphènes et d’hyperacousie, le temps est venu pour moi de tirer un rapide bilan des 365 jours qui viennent de s’écouler.

Réponses