Netbook MEDION Akoya mini e1210 : test SAV MEDION, objectif Nul

Netbook MEDION Akoya mini e1210 en panne ? Voici un test du SAV MEDION !

Un netbook MEDION Akoya mini e1210 est devenu mien en dĂ©cembre 2008. J’avais profitĂ© d’une offre promo chez Orange sur ce netbook MEDION : aprĂšs avoir lu un test du netbook MEDION Akoya mini e1210, j’ai dĂ©cidĂ© de l’acheter. Ce fut le premier problĂšme d’une longue sĂ©rie de problĂšmes. L’Ă©cran Ă©tait dĂ©fectueux. Pas totalement en panne, puisque il affichait tout de mĂȘme quelque chose. Mais le dĂ©faut Ă©tait Ă©vident.

DĂ©cembre 2009 : alors que la dĂ©pression relĂąche un peu son emprise, je trouve l’Ă©nergie de contacter le SAV MEDION. La jeune femme au bout du fil n’a pas l’air de trop savoir ce qu’elle raconte mais elle me dit que le dĂ©faut de fabrication semble avĂ©rĂ© et qu’elle me fait aussitĂŽt parvenir un bon de transport. Hop ! Netbook MEDION Akoya mini e1210 dans un carton, netbook MEDION Akoya mini e1210 bien emballĂ©, netbook MEDION Akoya mini e1210 Ă  La Poste, netbook MEDION Akoya mini e1210 en partance pour le SAV !

Le netbook MEDION Akoya mini e1210 Ă©tait parti vers l’Allemagne depuis un mois et je commençais Ă  me demander si j’allais enfin avoir des nouvelles de MEDION.

Quand, hier matin, je reçois un courrier.

Qui me laisse sans voix.

Devant tant d’incompĂ©tence je dĂ©cide de tenter le tout pour le tout, ie de contacter FrĂ©dĂ©ric Gerbaud, Big Boss du SAV Medion France, dont les coordonnĂ©es sont on ne peut plus simples Ă  trouver.

Je lui envoie donc un message sur Viadeo, que voici :

Paris, le 19 janvier 2010

A l’attention de FrĂ©dĂ©ric Gerbaud, Directeur GĂ©nĂ©ral SAV MEDION France

Monsieur Gerbaud,

J’ai fait l’achat d’un netbook Medion Akoya Mini e1210 en dĂ©cembre 2008. DĂšs l’origine, cet appareil prĂ©sentait un dĂ©faut Ă©vident : le tiers-central de l’écran n’affichait pas correctement les couleurs (rouge omniprĂ©sent, rĂ©solution de cette partie de l’écran anormalement faible).
L’appareil Ă©tant encore sous garantie, j’ai contactĂ© votre service client par tĂ©lĂ©phone : aprĂšs description de mon problĂšme et rĂ©ponses Ă  de trĂšs nombreuses questions, la jeune femme que j’ai eue en ligne m’a indiquĂ© que la rĂ©paration serait de toute Ă©vidence prise en charge par la garantie, qu’il me fallait renvoyer le netbook Ă  vos services et m’a fait parvenir un n° de dossier et un bordereau d’envoi.

Un mois plus tard, alors que je dĂ©sespĂ©rais d’obtenir enfin un netbook opĂ©rationnel, je reçois une lettre de vos services.
N° de client : XXXXX
N° de commande : XXXXX
Technicien : XXXXX

Voici ce que l’on m’indique :
« Tube rayé ou autre altération externe (section LCD). Enclenchement / calage (boßtier).
La casse de votre Ă©cran a Ă©tĂ© provoquĂ©e par un facteur externe au produit (chute, pression, etc.). Les dĂ©gĂąts de cette nature ne sont pas couverts par la garantie. Une rĂ©paration sous garantie ne peut dĂšs lors ĂȘtre envisagĂ©e.
Le boĂźtier de votre appareil prĂ©sente des dĂ©fauts majeurs (fentes, bosses, etc.). qui rĂ©sultent sans contexte d’une utilisation inadaptĂ©e. Une rĂ©paration sous garantie ne peut ĂȘtre envisagĂ©e. »
Et de me demander de payer :
– Soit 199,48 euros pour recevoir enfin un netbook en Ă©tat de fonctionnement,
– Soit 29 euros pour recevoir mon netbook dĂ©fectueux, sans aucune intervention effectuĂ©e sur l’appareil.

En résumé :
– J’ai payĂ© en dĂ©cembre 2008 au prix fort un netbook Medion Akoya mini e1210 : il Ă©tait dĂ©fectueux dĂšs la livraison.
– En dĂ©cembre 2009, j’ai eu l’accord de votre SAV par tĂ©lĂ©phone pour renvoyer le produit : compte-tenu de la description prĂ©cise de mes problĂšmes, il m’a Ă©tĂ© dit que la garantie jouerait. Ce qui est la moindre des choses lorsque l’on produit qu’on achĂšte souffre d’un dĂ©faut Ă©vident de conception. Je suis Ă©tonnĂ© que vous puissiez mettre sur le marchĂ© des produits qui prĂ©sentent de tels dĂ©fauts de fabrication : ces ordinateurs ne devraient pas quitter vos usines ! Il ne m’a par ailleurs jamais Ă©tĂ© indiquĂ© qu’un simple devis me serait facturĂ© 29 euros.
– Un mois plus tard, je reçois la lettre dont je vous fais part ce jour. Lettre dans laquelle on ose indiquer que j’ai cassĂ© l’appareil, moi qui suis extrĂȘmement consciencieux ! Le pire est que visiblement le boĂźtier, qui n’était pas cassĂ© lorsque je vous ai envoyĂ© le netbook TRES BIEN EMBALLE, est maintenant cassĂ© lui aussi.

Au final vous me facturez donc prĂšs de 500 euros pour avoir un produit un Ă©tat de fonctionnement alors que ledit produit, s’il Ă©tait encore vendu aujourd’hui, ne coĂ»terait neuf pas plus de 180 Ă  200 euros.

Vous pouvez lĂ©gitimement vous demander pourquoi j’ai attendu un an pour vous signaler le problĂšme. La rĂ©ponse tient en deux mots : dĂ©pression aigue. Vous pouvez constater sur le site que j’ai ouvert en mon nom la vĂ©racitĂ© de mes dires : https://www.oreille-malade.com

Je pense ne pas avoir besoin d’expliquer plus avant les raisons de ma colùre.

Je suis dans l’attente d’une rĂ©ponse de votre part afin de trouver une issue favorable Ă  ce problĂšme et vous remercie par avance du temps que vous m’accorderez pour le rĂ©soudre,

Cordialement,
Laurent Matignon

La rĂ©ponse de FrĂ©dĂ©ric Gerbaud, Directeur GĂ©nĂ©ral SAV MEDION France, ne s’est, elle, pas fait attendre puisque ce matin dans ma boĂźte mail Viadeo je pouvais lire :

les sites de réseaux sociaux ne sont pas conçus pour transmettre ce genre de doléances.

Ah bon ? Viadeo n’est pas un rĂ©seau social professionnel ?

A lire aussi :  Mickael Jackson tue internet – ou le sacre du web par le roi de la pop

Mais dans ce cas, cher Monsieur FrĂ©dĂ©ric Gerbaud, Directeur GĂ©nĂ©ral SAV MEDION France, on ne s’y inscrit pas.

On change de métier.

Et on apprend les rÚgles élémentaires de politesse.

Et ton Netbook MEDION Akoya mini e1210, il sert Ă  quoi ? A tomber en panne dĂšs sa sortie d’usine ? A remplir nos bennes Ă  ordure de dĂ©chets non recyclables ?

Je vais vous payer « vos » 29 euros. Vous allez me renvoyer mon Ă©pave de netbook MEDION Akoya mini e1210. Soyez assurĂ© que plus jamais je n’achĂšterai un quelconque appareil MEDION : netbook, ordinateur, Ă©cran d’ordinateur, tĂ©lĂ©phone, GPS, carte mĂ©moire, Ă©lectromĂ©nager ou autre.

C’est mon cĂŽtĂ© vieille France : j’attache de l’importance Ă  la courtoisie et n’apprĂ©cie guĂšre de me faire Ă©conduire de la sorte par un homoncule.

Hasta la vista !

Ou pas.

Certainement pas, Ă  dire vrai.

Articles liés

RĂ©ponses

  1. Да ĐœĐ” таĐș уж Đž ĐŒĐ°Đ»ĐŸ тДх, ĐșŃ‚ĐŸ Ń…ĐŸŃ‡Đ”Ń‚ ŃƒĐ·ĐœĐ°Ń‚ŃŒ пр ĐŸŃĐČĐŸŃŽ ĐżŃ€ĐŸŃˆĐ»ŃƒŃŽ Đ¶ĐžĐ·ĐœŃŒ. Đ”Ń€ŃƒĐłĐŸĐč ĐČĐŸĐżŃ€ĐŸŃ: ĐłĐŸŃ‚ĐŸĐČы лО ĐŸĐœĐž Đ·Đ°ĐżĐ»Đ°Ń‚ĐžŃ‚ŃŒ Đ·Đ° ŃŃ‚ĐŸ 🙂

  2. Да ĐČĐŸĐŸĐ±Ń‰Đ”ĐŒ-Ń‚ĐŸ ĐżĐŸ Ń€Đ°Đ·ĐœĐŸĐŒŃƒ ĐżŃ€ĐžŃ…ĐŸĐŽĐžŃ‚ŃŃ Ń‡Ń‚ĐŸ Đž гЎД Đșачать, гЎД Đ”ŃŃ‚ŃŒ ĐœŃƒĐ¶ĐœĐŸĐ” Ń‚Đ°ĐŒ Đž Đșачаю.

  3. Je suis d’accord avec MaRarts et MrFatc: le « netbook MEDION Akoya mini e1210 » j’associe ça Ă  du chinois. MĂȘme un courrier de rĂ©clamation est l’occasion d’un petit coup de pub pour le site : sacrĂ© Laurent ! 😀

  4. Bonjour Laurent,
    un retour d’expĂ©rience personnel : pour 300 euros j’ai prĂ©fĂ©rĂ© aller aux putes me vider la nouille, ben c’est vachement mieux qu’un Medion quand meme !

  5. Bonjour,

    J’ai achetĂ© un pc (une tour Medion) sur cdiscount au mois de dĂ©cembre. Au premier allumage de l’ordinateur, je me suis rendu compte que le graveur dvd n’Ă©tait pas dĂ©tectĂ©. J’ai donc ouvert la tour du pc et j’ai vu que ce lecteur n’Ă©tait pas branchĂ©, et que le cache du ventilateur Ă©tait « en vrac » dans le pc, j’ai donc tout raccordĂ© correctement. Quelques jour plus tard, le pc a commencé » Ă  faire des plantages « sĂ©rieux » (Ă©cran bleu puis redĂ©marrage) j’ai tentĂ© de savoir d’oĂč venait le problĂšme avant d’appelĂ© le SAV car que suis plutĂŽt « calĂ©e » en informatique. J’ai fini par me rendre compte que cela venait du disque dur, qui est dĂ©fectueux sur certains endroits (clusteurs).
    J’ai expliquĂ© le problĂšme au SAV Medion, qui m’a dit que c’était sans doute cela. Il m’envoie donc un bon de transport « e-chronopost », et me prĂ©cise de ne PAS renvoyer la tour dans son carton d’origine, et de ne PAS prĂ©ciser « fragile » sur le carton de substitution.
    J’ai donc emballĂ© correctement mon ordinateur (j’ai pris des photos) en faisant tout de mĂȘme attention a ne pas dĂ©passer le poids notĂ© sur le bon de transport : en effet je n’ai droit qu’a maximum 13,9 kg, le pc tout seul en fait dĂ©jĂ  + de 11 kg, donc je m’arrange pour le protĂ©ger (deux cartons Ă©pais, mousse, cales, protection impermĂ©able) sans dĂ©passer le poids limite.
    J’envoie le colis le 20 mars 2010. Aujourd’hui, je reçois une lettre de Medion, qui stipule que mon matĂ©riel est abĂźmĂ© (et « cabossĂ© » car il a Ă©tĂ© mal emballĂ© et qu’il a Ă©tĂ© utilisĂ© de maniĂšre « non appropriĂ© » ( ??) et donc je doit accepter leur devis de 350 euros pour les rĂ©parations !
    Je ne comprend pas : s’il a Ă©tĂ© « cabossĂ© » par le transporteur, l’emballage doit ĂȘtre lui aussi trĂšs abĂźmĂ©, et Medion a quand mĂȘme acceptĂ© le colis auprĂšs du transporteur. N’ai-je pas moyen de me retournĂ© contre le transporteur, pour avoir abĂźmĂ© le colis, ou vers Medion, pour l’avoir acceptĂ© alors qu’il Ă©tait en mauvais Ă©tat, en plus il disent « utilisation non appropriĂ© » je n’ai rien fait de spĂ©cial sur mon pc ! ? Que dois-je faire ? Aidez moi svp


    1. Bonjour,

      Je reconnais en partie le cas que j’ai connu avec mon netbook Medion.
      – Il avait Ă©tĂ© visiblement endommagĂ© durant le transport alors que l’emballage Ă©tait trĂšs bien fait. On peut mĂȘme se demander s’il n’avait pas Ă©tĂ© endommagĂ© chez le SAV Medion, aprĂšs tout… Pourquoi pas, on peut tout imaginer.
      – Medion m’avait Ă©galement indiquĂ© une « utilisation non appropriĂ©e ».

      Au final, dans mon cas, Medion a reconnu que le dĂ©faut de l’Ă©cran Ă©tait un dĂ©faut d’origine et ne me l’a donc pas facturĂ©.
      En revanche, j’ai dĂ» payer 100 euros environ pour frais de gestion, piĂšce et main d’oeuvre pour rĂ©paration de la coque, qui Ă©tait en parfait Ă©tat quand je leur ai envoyĂ© l’ordinateur.

      Bref, ils me demandaient 200 euros pour me retourner mon netbook rĂ©parĂ©, finalement je l’ai rĂ©cupĂ©rĂ© pour 100 euros. Toujours est-il que cela aurait dĂ» me revenir Ă  0 euro, donc il est clair que je ne suis pas prĂšs d’acheter Ă  nouveau un PC Medion ! 👿

      Du coup, dans votre cas, je vous conseille de contacter le SAV Medion et de nĂ©gocier pour rĂ©cupĂ©rer votre PC rĂ©parĂ© en Ă©change de 100 Ă  150 euros… mais certainement pas 350 euros, soit le prix d’un PC Medion neuf ! A se demander s’ils ne font pas leur marge avec le SAV !

      Bon courage… Tenez moi au courant 😉

      1. Bonjour Laurent,
        tout d’abord, trĂšs bonne annĂ©e 2014.
        Pour moi, ça commence trĂšs vĂ©nĂšre. MEDION…souvenirs ?…
        Bref, pour la faire courte, je les assigne en justice (au-delĂ  de l’incompĂ©tence on peut ajouter mauvaise foi, j’men-foutisme et limite…racket……).
        Je suis « tombĂ©e de ma chaise » en prenant connaissance des forums d’internautes sur le sujet..
        Frédéric GERBAUD est-il toujours au poste de Responsable Medion France ?
        TrĂšs trĂšs difficile d’avoir le renseignement. Pas de pb pour Allemagne, UK, Asie, mais (curieusement ?) pas possible pour la France…
        Merci de ton aide.