Une minute de silence à télécharger

Non, amis acouphéniques, ne versez pas une larme

Je ne vous promets pas le Grand Soir, ni une minute de silence. Ni mĂȘme quelques secondes.

Ce dont il s’agit ici, c’est l’initiative d’un site de tĂ©lĂ©chargement (lĂ©gal, cela va de soi) nommĂ© Starzik, qui se propose de vous offrir une minute de silence… pour le Tibet.

a3bc9f31864af40436094bd95d984311

Selon la Fille du rock, l’opĂ©ration a connu un grand succĂšs puisqu’il s’agirait du meilleur lancement que le site ait jamais connu, alors mĂȘme qu’ils ont dĂ©jĂ  proposĂ© gratuitement par le passĂ© de vrais morceaux de musique.

Ça ne sert probablement pas Ă  grand chose si ce n’est, pour certains, Ă  se donner bonne conscience… On nage en plein dans le “militantisme du clic“, que dĂ©nonce par exemple le sĂ©nateur PS Jean-Luc MĂ©lenchon sur son blog, repris par l’excellent Vicastel – “ils appuient sur des boutons et ils croient qu’ils font quelque chose”.

Bah, ça a au moins une utilité : faire parler de Starzik. Ce que je suis trÚs exactement en train de faire.

A lire aussi :  Une torture physique et mentale


Articles liés

RĂ©ponses

  1. Bien que je ne partage pas les convictions socialo-communistes
    du sĂ©nateur MĂ©lenchon, j’Ă©prouve une certaine sympathie pour le tonitruant empĂȘcheur de “tibeter” en rond. La fausse rĂ©volte Ă  deux yuans des petits bourgeois occidentaux est Ă©coeurante de vulgaritĂ©. Ils s’en fichent comme de leur premiĂšre Game Boy des droits de l’homme et du Tibet. Ils ont enfin trouvĂ© un sens Ă  leur petite vie minable et peuvent se vautrer dans la fange du conformisme le plus abject.