Récré A2 rock en Seine

Lu dans Direct Matin Plus hier Рqui vient de faire son retour, avec son cort̬ge de Parisiens, lundi dernier :

Rock en Seine avec bouchons d’oreille

Le festival francilien Rock en Seine ouvre ses portes aujourd’hui au domaine de Saint-Cloud (92). Partenaire historique de l’événement, le conseil régional d’Ile-de-France distribuera 35 000 paires de bouchons d’oreille en mousse aux festivaliers. Une démarche préventive pour limiter les traumatismes auditives.

Bien, bien… Un texte quelque peu vague et expéditif, mais c’est mieux que rien. Dommage pour ma pomme : je n’ai jamais fréquenté ce type de gros festivals et, de toute façon, ce dernier n’a que six ans. Il aurait donc fallu que je sois présent à Paris fin août 2002 et que je m’y rendre. J’avais probablement mieux à faire.

Dans le Direct Soir du même jour, plus aucune mention de la sorte.
Une première conclusion s’impose :
Les gratuits sont de retour à Paris, mais pour avoir droit à quelques mots de prévention recalés en bas d’une colonne, il faut toujours se lever tôt !

On y en revanche trouve un long papier qui nous apprend que la pelouse du parc de Saint-Cloud n’a pas fini de souffrir… Après avoir, il y a huit jours, subi les assauts [notez le vocabulaire guerrier qui s’y prête admirablement] des fans de Rage Against The Machine, il lui reste, entre aujourd’hui et demain, 30 concerts à accueillir. Ce qui représente 30 occasions d’être, autour de ses trois scènes, piétinée par quelque 66 000 spectateurs.

Glaçant.

Pauvre pelouse…

3f831102e3c186266d4a56e4880130fd

Qu’en dit Métro de son côté ? Il se réjouit de constater la création d’un espace pour les enfants de rockeurs.
Pour la première fois, le festival propose un “Mini-Rock en Seine”. Les enfants de six à dix ans, accompagnés d’un festivalier, ne paieront pas l’entrée et seront accueillis dans un espace spécialement aménagé. L’encadrement se fera par des professionnels de la petite enfance, qui proposeront des ateliers, des spectacles et des activités. Le nombre de place est limité à 100 et le formulaire d’inscription est téléchargeable sur www.rockenseine.com

Question :
est-ce qu’on leur distribue des mini-bouchons ?

A lire aussi :  Discothèque : abus dangereux


(L’Enfant festivalier, que j’avais déjà posté le 5 juillet dernier, et que l’on doit toujours à Vaughan)

Articles liés

Réponses