Un traumatisme auditif est une urgence

Depuis ce mardi, vous pouvez voir sur le blog de Madame Christiane Vienne, ministre de la santé, de l’action sociale et de l’égalité des chances de la région wallonne (Belgique), ce clip de l’APTA (Association de Prévention des Traumatismes Auditifs), intitulé « un traumatisme auditif est une urgence ».

C’est en tout cas vrai si vous ne voulez pas hériter d’un acouphène

Lu ici.

Merci à frud pour la création de ce spot !

Retrouvez le ainsi que d’autres matériels de prévention sur le site de l’APTA, à cet endroit.

A lire aussi :  Mangez, Bougez… avec modération

Articles liés

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

Réponses

  1. Certainement mieux que rien, comme tout… mais c’est une urgence de prévention avant traumatisme qui fait le plus défaut, je pense. Le slogan “Arrêtons le massacre aux décibels” devrait être aussi diffusé en Chine, je ne doute pas que tu nous feras un sujet à ce propos suite à la lecture de ton télérama de cette semaine -;)

  2. Mon frère et ma belle-soeur sont allés en concert le week-end dernier ; alertés par mon cas, ils avaient acheté des bouchons à titre préventif… et s’en sont félicité : aucune distribution n’était prévue dans la salle. Y a encore du boulot !