‘Lo-fi del Castro’, rubrique à braques

Fidel Castro, toujours tu guideras nos pas !

En ces heures les plus sombres de notre Histoire et alors que le Grand Capital vacille sur son socle de sang, il est de notre devoir de l’aider à s’écrouler. Définitivement. Pour que débute enfin une Ère Glorieuse et Lumineuse sur les pas de notre Grand Maître que toujours nous chérirons, Fidel Castro, toi qui nous montres le Chemin pavé d’Or et d’Argent.

Fidel Castro, tu n’es pas vivant : tu es bien plus que cela.

Fidel, toi seul as su, dans un Monde dévoré par l’argent et les luttes intestines – à prendre au sens propre dans certaines parties du globe -, alphabétiser la fière Nation Cubaine dont aucun footballeur n’aurait pu commettre un acte odieux tel celui dont le terroriste Thierry Henry, publicitaire tartare et tartarin que rien ne retint lorsque l’engin lui vint, s’est montré irrémédiablement coupable devant nos yeux emplis d’effroi.

Fidel, sache que comme notre frétillant maître-à-penser qui s’est refait la façade en vert bouteille en ce soir d’infamie, nous sommes, tous et pour toujours, Cubains. Ce bien-être magnifique, cette sérénité triomphante, cette opulence indécente, tu nous les as donnés, faisant ainsi le don de ta personne à Cuba. Un mythe errant, mais pas sur le retour : tu es, en somme, une Chance pour le Monde.

Certains ont déjà dénoncé l’abominable Alain Finkielkraut, que le merveilleux webzine culturel Fluctuat dépeint si admirablement : “l’un des plus antipathiques philosophes de notre nation, observateur paranoïaque de notre société et douteux militant pro-israelien de surcroît“, nous informe ainsi le camarade Maxence. Nous ouvrant ainsi les yeux, comme tu as su si souvent le faire, sur l’odieux complot judéo-maçonnique dont sont complices tous les gouvernements de ce monde occidental qui se lève toujours un peu plus tôt pour s’enfoncer toujours un peu plus bas.

A lire aussi :  Cannes – Festival Pantiero, rock ‘n’ roll attitude

One, Two, Three, viva l’Algérie ! Un, deux, trois, viva les mp3 !

A compter de ce jour et pour célébrer le jour où Dieu nous fit Don de ta Personne, tu pourras désormais, Fidel Castro ô Grand Guide Eclairé, trouver sur ce modeste blog, de temps à autre, une petite chanson révolutionnaire, un mp3 libre comme l’air, enlevé à son odieux carcan de cassette strato-ferrique que les Sony Menteurs nous avaient refourgué.

Ô Fidel, de tes lumières nous avons une fois encore besoin : ces mp3 n’ont plus de père, plus de mère, plus de frère ni de soeur, c’est vraiment le malheur. Guide donc ton Peuple vers ces notes précaires mais si riches de leur diversité ! Aide-nous à rééduquer les cerveaux de ces sales petits bourgeois capitalistes imprégnés de sous-culture yankee ! Promets-nous de nous indiquer le Bon et le Mauvais, avec toute la rage et l’envie qui sont l’apanage des Justes !

Voici le moment d’inaugurer cette reconquête de l’espace public, cette réappropriation citoyenne et militante d’un réseau désormais solidaire ! Voici venir enfin le temps des mp3 libres et fiers, confiants en l’Avenir radieux que leur promet un monde où le Communisme offrira, pour la première fois dans l’Histoire de l’Humanité, différences affirmés et égalité parfaite en tout, pour tout, partout !

Seigneur, nous avons mis la main sur d’anciennes cassettes de radio libre : il nous appartient désormais, comme nous t’appartenons, de rendre à Fidel Castro ce que chacun a fait.

En résumé, la règle du jeu est simple :

si toi, fidèle lecteur, connais le nom du grand artiste qui se cache derrière ce mp3 lo-fi, et / ou le titre de sa composition pour l’éveil des Nations, fais-le nous savoir.

Si tu penses que ta contribution est inutile, sois certain que ce sont des ruisseaux que naissent les grandes rivières et que le puits de ton Savoir peut, même si les gouttes t’en semblent sur l’instant maigrelettes, engloutir bien du temps de cerveau humain disponible.

A lire aussi :  Sebadoh – Just Gimme Indie Rock !

Si tu sèches complètement sur les origines de ces bonnes paroles et musiques, tu peux nous honorer d’un commentaire bien senti, quelques mots qui ensoleilleront nos horizons moroses de chair à canon capitaliste.

Pour qu’enfin, Ensemble, tout devienne possible !

Pour inaugurer cette Grande Marche vers l’Olympe, voici un titre qui a été attribué par un sombre individu – probablement déviant – à un certain groupe Lodestar qui aurait composé ce morceau nommé ‘all the rage‘.

[wpaudio url=”http://oreillemalade.byethost4.com/Lodestar%20-%20All%20the%20rage.mp3″ text=”Lodestar – All the rage” dl=”0″]

… titre dont on ne trouve nulle trace dans leur discographie officielle, possible résultat d’une peur de ces gouvernements iniques qui nous volent et nous désolent chaque jour un peu plus.

Camarade, sauras-tu identifier cette chanson ?

(Crédit photo : La Otra Bancada)

Related Articles

Réponses